Le devkit de la PlayStation 5 est définitivement hideux, à en croire une photo en fuite qui confirme des esquisses vues dans un brevet.

En août dernier, des schémas en provenance d’un brevet dévoilaient le kit de développement de la PlayStation 5, actuellement entre les mains des studios qui travaillent sur la console. Le design, hideux, est semble-t-il confirmé : dans un tweet publié par The Drunk Cat le 30 novembre, on découvre deux devkits l’un à côté de l’autre. Dans la foulée, Tom Warren, journaliste pour The Verge, a appuyé cette mystérieuse fuite.

La machine, très grosse si l’on se fie à sa taille par rapport à la manette posée dessus, se distingue par ses multiples aérations et ce renfoncement au centre, en forme de V inversé. À l’avant, on découvre de multiple ports, ainsi qu’un écran et un mange-disque. On rappelle que la PlayStation 5 ne devrait pas ressembler à cela — ou bien Sony a perdu sa maîtrise du design.

Ce que dit cette photo

Selon les précisions de Tom Warren, cette forme si particulière a été choisie par Sony pour faciliter la vie des développeurs, qui peuvent superposer les devkits sans craindre des aérations bouchées. «  Le refroidissement est optimisé pour pousser l’air sur les côtés et depuis le centre », précise-t-il. 

DevKit PlayStation 5 // Source : LetsGoDigital

Autrement, on peut découvrir une manette qui ressemble étrangement à la DualShock 4. Là encore, le cliché vient corroborer des rumeurs apparues il y a peu et une supposée continuité entre la manette de la PlayStation 4 et celle de la PlayStation 5 (à quelques détails près, comme le port USB-C et le remplacement des vibrations par un retour haptique plus précis). Au moins ne sera-t-on pas surpris au moment de l’officialisation.

Les plus observateurs remarqueront que les deux consoles derrière sont les devkits de la PlayStation 4 et de la PlayStation 4 Pro. Ce qui prouve bien que la PlayStation 5, prévue pour la fin d’année prochaine, devrait avoir une silhouette bien plus élégante que cet engin que personne n’aura envie d’avoir dans son salon.

Partager sur les réseaux sociaux