Nintendo va proposer une fonctionnalité dans les « oldies » NES de la Switch. Son but ? Permettre de réparer vos erreurs si vous n'arrivez pas à passer les niveaux.

Nintendo ne veut frustrer aucun joueur. La fonctionnalité qu’il intégrera le 17 juillet prochain au Nintendo Switch Online le prouve une fois encore. Présentée dans une vidéo publiée le 9 juillet, elle permettra de revenir très simplement en arrière dans les jeux vidéo NES accessibles via l’abonnement.

En quelque sorte, la multinationale japonaise va fournir une aide à celles et ceux qui rencontreraient des difficultés à terminer certaines portions. À l’époque de la NES, le challenge était un peu plus important qu’aujourd’hui, d’où les obstacles que peuvent rencontrer certains.

Un mode rewind pour les oldies NES

Comment va fonctionner cet ajout ? Il suffira d’appuyer simultanément sur les boutons ZR et ZL pour ouvrir une sélection de scènes. Charge ensuite au joueur de choisir le moment où il veut revenir, vraisemblablement avant une erreur qui a entraîné un game over (une chute dans Mario, un projectile mal négocié dans Zelda). Cette opportunité renforce d’autres coups de pouce, comme le mode pour les nuls de The Legend of Zelda. 

Cette fonctionnalité rewind sera sans doute une aubaine pour voir le bout de certaines vieilles productions comportant des passages trop compliqués pour les moins doués (on pense par exemple à Ghosts’n Goblins, connu pour son exigence). À date, la sélection comporte 44 jeux, à consommer sans modération tant que l’on est abonné au Nintendo Switch Online.

Par le passé, Nintendo n’a jamais hésité à proposer ce genre d’astuces dans le but de rendre ses jeux plus faciles. Pas plus tard que l’année dernière, le portage Switch de Donkey Kong Country : Tropical Freeze a reçu le renfort de Funky Kong, personnage qui adoucit fortement le challenge (cœurs et compétences en plus). Et comme on peut le voir dans cette bande-annonce, New Super Mario Bros. U sur Wii U intègre un mode Coup de Pouce.

Nintendo Switch // Source : Nintendo

Crédit photo de la une : Capture YouTube

Partager sur les réseaux sociaux