Vous reprendrez bien un peu de trolling pour commencer la semaine ? Cette fois ci, le patron de Tesla s’en est pris aux joueurs de Fortnite.

Il fallait bien que ça arrive un jour : Elon Musk s’en est pris à Fortnite, le jeu phénomène au succès planétaire. Dans un tweet publié le 19 octobre 2018, il a partagé une capture d’écran du titre d’un article provenant d’un faux site d’information intitulé « Elon Musk rachète Fortnite et supprime le jeu ».

Dans son gazouillis humoristique, le fondateur de Tesla et SpaceX a commenté : « Il fallait que je le fasse, ne me remerciez pas. » Il s’agit évidemment d’une fausse information. En 48 heures, le milliardaire a reçu 1 millions de like et 357 000 retweets : des statistiques énormes, même pour un compte certifié à 23 millions d’abonnés comme le sien.

Le sous-titre de ce faux article attribuait une citation fictive à Elon Musk :  « Je devais sauver ces enfants de la virginité éternelle ». Une blague qui, visiblement, ferait encore rire des internautes, malgré son manque d’originalité crasse et son niveau vraiment bas de plafond.

« Commence juste à construire ! LOL »

Le compte officiel de Fornite a répondu quelques heures plus tard au tweet d’Elon Musk en se moquant à son tour (décidément, on s’amuse sur internet) des délais de construction d’une base spatiale que le CEO de SpaceX projette de construire sur mars d’ici 2028. « Une décennie entière, Elon ? Commence juste à construire ! LOL », a répondu le compte, en référence au jeu vidéo en ligne qui est à la fois un jeu de survie mais aussi de construction. Souvent, dans l’interface d’accueil, Fortnite conseille à ses joueurs : « Vous ne trouvez pas d’abris ? Construisez-en un ! »

Que les 78 millions de joueurs mensuels se rassurent : Fortnite n’a pas été supprimé, et fonctionnait très bien ce lundi 22 octobre 2018. De quoi dépenser encore de grosses sommes d’argent dans ce jeu, pourtant gratuit.