Vous reprendrez bien un peu de trolling pour commencer la semaine ? Cette fois ci, le patron de Tesla s'en est pris aux joueurs de Fortnite.

Il fallait bien que ça arrive un jour : Elon Musk s’en est pris à Fortnite, le jeu phénomène au succès planétaire. Dans un tweet publié le 19 octobre 2018, il a partagé une capture d’écran du titre d’un article provenant d’un faux site d’information intitulé « Elon Musk rachète Fortnite et supprime le jeu ».

Dans son gazouillis humoristique, le fondateur de Tesla et SpaceX a commenté : « Il fallait que je le fasse, ne me remerciez pas. » Il s’agit évidemment d’une fausse information. En 48 heures, le milliardaire a reçu 1 millions de like et 357 000 retweets : des statistiques énormes, même pour un compte certifié à 23 millions d’abonnés comme le sien.

Le sous-titre de ce faux article attribuait une citation fictive à Elon Musk :  «  Je devais sauver ces enfants de la virginité éternelle ». Une blague qui, visiblement, ferait encore rire des internautes, malgré son manque d’originalité crasse et son niveau vraiment bas de plafond.

« Commence juste à construire ! LOL »

Le compte officiel de Fornite a répondu quelques heures plus tard au tweet d’Elon Musk en se moquant à son tour (décidément, on s’amuse sur internet) des délais de construction d’une base spatiale que le CEO de SpaceX projette de construire sur mars d’ici 2028. « Une décennie entière, Elon ? Commence juste à construire ! LOL », a répondu le compte, en référence au jeu vidéo en ligne qui est à la fois un jeu de survie mais aussi de construction. Souvent, dans l’interface d’accueil, Fortnite conseille à ses joueurs : « Vous ne trouvez pas d’abris ? Construisez-en un !  »

Que les 78 millions de joueurs mensuels se rassurent : Fortnite n’a pas été supprimé, et fonctionnait très bien ce lundi 22 octobre 2018. De quoi dépenser encore de grosses sommes d’argent dans ce jeu, pourtant gratuit.

Partager sur les réseaux sociaux