Hidetaki Miyazaki a confirmé que Shadow of the Erdtree sera la seule extension d’Elden Ring. La raison est simple : diviser le contenu reviendrait à tuer le concept d’exploration.

Les nombreux fans d’Elden Ring se préparent actuellement à l’arrivée de l’extension Shadow of the Erdtree, attendue pour le 21 juin (il faudra battre deux boss clés pour accéder à la nouvelle zone). Sera-t-elle le seul DLC du RPG d’action ? Interrogé par le média chinois Zhihu le 27 avril, Hideka Miyazaki, directeur du jeu, a confirmé que Shadow of the Erdtree sera « le premier et le dernier DLC ».

« Nous n’avons prévu aucun contenu supplémentaire pour Elden Ring. Toutefois, nous n’avons pas encore décidé si c’était la fin de l’univers Elden Ring. FromSoftware s’est toujours arrangé pour se laisser une porte ouverte », poursuit-il. Cette question méritait d’être posée dans le sens où Dark Souls 3 avait reçu deux extensions complètes (Ashes of Ariandel et The Ringed City).

Elden Ring mérite un gros DLC plutôt que plusieurs petits contenus additionnels

Elden Ring s’apprête donc à recevoir un DLC au contenu immense, que l’on peut deviner avec son prix (40 €, soit un tarif supérieur à certains jeux indépendants). Cette échelle ambitieuse est liée à la philosophie de design. Comme Elden Ring repose sur un monde ouvert immense, cela doit aussi être le cas de son extension — sauf à vouloir des contenus à la narration plus resserrée (comme The Witcher 3: Wild Hunt par exemple).

« Elden Ring se focalise sur l’exploration et l’aventure au sein d’un monde étendu. Pour proposer une telle expérience, un environnement vaste est inévitable. De fait, plutôt que de diviser le contenu, il vaut mieux en faire un gros tout de suite. Si nous avions vendu l’extension en plusieurs parties, la liberté d’exploration et la notion d’aventure auraient été réduites », confie Hidetaka Miyazaki.

Il refuse en revanche de donner un chiffre concernant la durée de vie : « Avant la sortie d’Elden Ring, j’ai dit dans une interview qu’il fallait environ 30 heures pour finir le jeu, et on m’a traité de menteur. » Il n’y a pas de bonne réponse, certains peuvent se perdre pendant des dizaines et des dizaines d’heures dans l’Entre-Terre, pendant que d’autres plient l’affaire en moins d’une heure. Quant à la difficulté, il faudra s’attendre à un défi à la hauteur de la seconde moitié du jeu (lire : corsé). Il reste un peu plus d’un mois pour s’y préparer.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !