Le jeu Zelda: Tears of the Kingdom laisse les joueurs faire des constructions absurdes. Un joueur s’est servi de cette fonctionnalité pour recréer un immense Godzilla dans le jeu.

On savait déjà que certains joueurs se prenaient pour de véritables ingénieurs dans The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom. Le jeu, qui est la suite de Breath of the Wild, permet en effet aux joueurs de fabriquer d’énormes constructions à partir de certains éléments du jeu, ce qui donne parfois des résultats… détonants. On pense notamment à des machines à torturer les korogus, à des pièges à chevaux, mais aussi à des batmobiles.

Un utilisateur de X (anciennement Twitter) connu sous le nom de @Sumoguri2323 a poussé ce concept jusqu’au bout. Comme l’a repéré Polygon le 1er décembre 2023, le joueur japonais a entièrement reconstruit un Godzilla géant dans le jeu, à l’aide d’innombrables artefacts soneaus. Le résultat est impressionnant, d’autant plus que Sumoguri2323 en a fait un mini-film, qu’il a publié sur X.

Recréer un Godzilla dans Zelda: Tears of the Kingdom, un véritable exploit

Pour tous ceux qui ont déjà joué à Zelda: Tears of the Kingdom, il est clair qu’une telle construction relève de l’exploit, et requiert une patience infinie. Si le jeu offre beaucoup de possibilités et permet aux joueurs de faire à peu près ce qu’ils veulent, il n’est pas non plus chose aisée de fabriquer n’importe quoi — et encore moins de les faire fonctionner. Les compilations vidéos des plus gros échecs de constructions dans Tears of the Kingdom donnent d’ailleurs une bonne idée de la difficulté de la chose. Que Sumoguri2323 soit parvenu à construire un Godzilla entier, ressemblant et animé est donc particulièrement impressionnant.

Godzilla crachant du feu, mais dans Zelda: Tears of the Kingdom // Source : X / Sumoguri2323
Source : X / Sumoguri2323

Dans le mini-film publié sur X, on peut ainsi voir le monstre arriver par la mer et détruire un village entier. On voit également des robots tenter de l’attaquer, sans grand succès, et Godzilla cracher du feu sur des habitations qui partent en fumée. À la fin de la vidéo, le monstre repart dans la mer, comme si de rien n’était. C’est franchement impressionnant — et on attend une version longue.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !