Dans The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom, Link peut manipuler des artefacts liés à une ancienne civilisation. À quoi servent-ils vraiment ?

Dans The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom, vous allez entendre énormément parler d’une ancienne et mystérieuse tribu : les Soneaus (ou Zonai, en version originale). Ils sont vaguement évoqués dans The Legend of Zelda: Breath of the Wild et l’intrigue de la suite lève un peu plus le voile sur ceux dont la magie a permis de développer des technologies très avancées à l’origine de la création du Royaume d’Hyrule.

Tout au long de la merveilleuse aventure, Link va tomber sur des vestiges de cette civilisation disparue mystérieusement, que ce soit des éléments d’architecture (c’était déjà le cas dans The Legend of Zelda: Breath of the Wild) ou des artefacts. Ces derniers vont s’avérer particulièrement utiles pour le héros, puisqu’il va pouvoir les manipuler pour contourner des obstacles. Que sont-ils vraiment ? Où les trouver ? Comment les utiliser à bon escient ? On vous explique.

C’est quoi un artefact soneau dans The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom ?

Que veut dire Zonai ?

Le nom original de Soneaus, Zonai, est une anagramme du mot japonais « nazo », qui signifie mystère ou énigme.

Les artefacts soneaus sont des objets éparpillés dans Hyrule. Certains sont disponibles dans les environnements, d’autres peuvent être stockés dans l’inventaire de Link — comme tant d’autres ressources utiles (les aliments, en tête). Ils peuvent servir d’éléments d’assemblage dans une construction grâce au pouvoir « Emprise », qui permet de coller des objets entre eux. Ou bien ils peuvent être fusionnés avec une arme, grâce à « Amalgame ». En somme, ils constituent des outils supplémentaires, à la disposition de Link.

The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom // Source : Capture Nintendo Switch
L’accès rapide aux artefacts soneaus // Source : Capture Nintendo Switch

Les artefacts soneaus disponibles dans la nature ne peuvent pas être ramassés. Seuls ceux qui sont enfermés dans une capsule sont susceptibles d’être stockés, capsule accessible depuis des distributeurs étranges. Les distributeurs en question doivent être alimentés avec des orbes d’énergie soneau (à ramasser sur les ennemis), selon un principe qui rappelle les machines gashapon (très populaires au Japon). On les trouve sur les îlots célestes.

Un distributeur Un distributeur qui distribue

Il y a différents artefacts soneaus, mais ils présentent toujours une utilité évidente. Certains peuvent servir de base pour créer un véhicule (planeur, convoyeur), d’autres de moteurs pour les faire avancer (fusée, roue, turbine) ou mieux les contrôler (gouvernail, batterie). L’astuce est de les combiner et de voir ce qu’il se passe. Attention, quand vous sortez un artefact soneaus de votre inventaire pour le mettre au sol dans le but de le manipuler (croix directionnel vers le haut puis bouton X), il ne pourra plus être récupéré et sera, en quelque sorte, consommé. Faites donc très attention avant de les utiliser.

Pour activer les artefacts soneaus, il suffit de taper dessus, sachant qu’ils videront votre batterie personnelle. Notez par ailleurs qu’il est possible de coller des artefacts soneaus à des objets classiques, comme des planches. L’imagination et la créativité n’ont que peu de limites dans The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom.

The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom // Source : Capture Nintendo Switch
Les artefacs soneaus ont leur propre onglet dans l’inventaire // Source : Capture Nintendo Switch

Pour les combats, les artefacts soneaus permettent par exemple d’improviser un cracheur de feu, si vous amalgamez un « lance-flamme » à un bouclier ou une arme. Bref, il ne faut vraiment pas hésiter à expérimenter pour trouver les meilleures combinaisons.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !