Le patron de Take-Two Interactive, maison mère de Rockstar Games, a tenu à rassurer les investisseurs sur le développement de GTA VI. Si une nouvelle grève des acteurs a lieu, le blockbuster sera épargné.

Ces dernières semaines, Hollywood a fait face à la grève de nombreux employés de l’industrie, dont les scénaristes et les acteurs. Leurs revendications portaient sur de meilleures conditions de travail, une rémunération plus avantageuse, mais aussi des compensations vis-à-vis du streaming. L’intelligence artificielle est aussi une source de préoccupation majeure.

Le syndicat SAG-AFTRA souhaite que son combat touche aussi le secteur du jeu vidéo, les métiers se recoupant. Mais, a priori, GTA VI, dont le premier trailer sera montré en décembre, est épargné.

C’est ce qu’a indiqué Strauss Zelnick, CEO de Take-Two Interactive, la maison mère du studio Rocktar Games. Après la publication des derniers chiffres de la multinationale, il a tenu à rassurer les investisseurs. « Nous sommes complètement protégés », dans des propos relayés par Video Games Chronicle le 8 novembre. Dans le bilan financier, on peut lire que « le développement du prochain GTA est bien avancé. »

GTA V // Source : Rockstar Games
GTA V // Source : Rockstar Games

Take-Two rassure sur les grèves concernant GTA VI

« Les négociations sont censées reprendre la semaine prochaine. Nous sommes optimistes, nous valorisons fortement tous nos talents, nous valorisons nos excellentes conditions de travail et nous sommes pressés à l’idée de trouver un accord qui satisfera tout le monde », déclare aussi Strauss Zelnick. Il ajoute qu’il a toujours été personnellement impliqué dans ces « négociations » et que tout s’est toujours bien terminé.

Coïncidence, ou non, la SAG-AFTRA a annoncé, dans un tweet publié le 9 novembre, la suspension des grèves après avoir mis au point un contrat intéressant à plus d’un milliard de dollars. « Nous sommes arrivés à un contrat qui va permettre aux membres, qu’importe le métier, de construire une carrière viable », se réjouit le syndicat. Notons toutefois que cet accord ne concerne que les industries de la TV et du cinéma. Mais on n’imagine pas celle du jeu vidéo ne pas répondre favorablement à son tour. Fin septembre, les négociations étaient rompues, selon Variety.

GTA VI est une grosse production qui mobilise beaucoup de monde. Une éventuelle grève d’une bonne partie des personnes impliquées aurait des conséquences désastreuses sur le développement — sachant que le blockbuster a déjà été ébranlé par la grosse fuite dont se serait bien passé Rockstar Games.

GTA 6
Il n’y a pas d’offres pour le moment
Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !