Warner Bros. a eu la mauvaise idée de développer une version Nintendo Switch de Mortal Kombat 1. Le rendu visuel et les performances techniques sont catastrophiques.

Les éditeurs de jeux vidéo ont parfois les yeux plus gros que le ventre, et Warner Bros. vient encore de nous le démontrer. Depuis le 14 septembre, il est possible de jouer à Mortal Kombat 1, dernier volet en date de la saga culte, sur PC, PS5, Xbox Series S, Xbox Series X et… Switch. Vous ne voyez pas un intrus dans cette liste ? Oui : la console de Nintendo. Alors que Mortal Kombat 1 fait l’impasse sur la PS4 et la Xbox One, il ose s’aventurer sur Switch, et ce n’est clairement pas la meilleure idée qu’a eue Warner Bros. cette année.

Les premiers retours sont tout simplement catastrophiques. Depuis quelques jours, on peut voir défiler des mèmes sur la version Switch de Mortal Kombat 1, avec des images et des clips tous plus terribles les uns que les autres. « Je pleure en voyant la version Switch de Mortal Kombat 1. Pourquoi n’ont-ils pas attendu la future console de Nintendo ? Le fait qu’elle coûte 70 $ est du vol », estime Synt Potato, qui écrit pour le site Rockstar Intel, dans un tweet publié le 17 septembre. Pour y jouer avant la sortie prévue le 19 septembre, il faut même payer 95 €.

« Les fans de Nintendo n’arrêtent pas de dire que les ‘graphismes ne sont pas importants’. Mortal Kombat vous a bien entendu ! 70 dollars pour ça ! »

Il n’y a rien de plus horrible que la version Switch de Mortal Kombat 1

Certaines personnes évoquent « un manque de respect » de cette version plus qu’aux rabais de Mortal Kombat 1. Elle est même comparée à un jeu PlayStation 1 par Johniibo, un TikToker spécialisé dans le catalogue Nintendo. « C’est juste horrible », se lamente-t-il dans cette publication partagée le 15 septembre, où on peut voir l’étendue des dégâts. L’intéressé précise quand même que le jeu n’est pas horrible à jouer, mais à regarder. Comme d’autres, il dénonce la politique tarifaire, beaucoup trop salée par rapport à la qualité proposée.

Version PS5 et version Switch de Mortal Kombat 1 // Source : Twitter
Version PS5 et version Switch de Mortal Kombat 1 // Source : Twitter

D’autres témoignages montrent que les développeurs ont même dû retirer des animations faciales pour ne pas surcharger la Switch. On peut trouver aussi des bugs hilarants. La comparaison avec les autres versions est plus que douloureuse et nous rappelle les heures sombres de Cyberpunk 2077. Elle ne fait qu’appuyer le fait que la console de Nintendo est vraiment larguée et qu’il est temps pour elle de céder sa place à une plateforme plus puissante. Il paraît d’ailleurs que la Switch 2 existe : elle aurait notamment été montrée à des studios pendant la gamescom 2023. Un lancement en 2024 est probable.

On craint en tout cas le pire pour la version Nintendo Switch de Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard — du même éditeur. Cette adaptation de l’univers Harry Potter, bien plus ambitieuse que Mortal Kombat 1, est normalement attendue pour le 14 novembre et nul ne saurait dire si les performances seront au rendez-vous. Mais le passif de la Switch laisse à penser que nos yeux vont encore saigner, alors que les graphismes de Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard sont époustouflants sur les consoles les plus puissantes.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !