Avec un patch de corrections pour le dernier Zelda, Nintendo a supprimé discrètement un bug qui permettait aux joueurs de multiplier des objets à l’infini.

Depuis sa sortie le 12 mai 2023, le jeu The Legend Of Zelda : Tears of the Kingdom fait l’unanimité. Les possibilités offertes par cette nouvelle aventure, après Breath of the Wild, sont nombreuses et démontrent le travail conséquent réalisé par les développeurs. Mais comme dans tout jeu, aussi réussi soit-il, certains bugs ou glitchs ne sont détectés qu’après la sortie du jeu. À ce titre, Nintendo a mis à jour récemment The Legend Of Zelda : Tears of the Kingdom. Si l’éditeur n’a pas communiqué dessus, plusieurs joueurs ont remarqué que certains problèmes ont été supprimés. Et l’un d’entre eux ne fait pas vraiment les affaires des joueurs.

Comme Kotaku l’a remarqué le 14 mai 2023, plusieurs joueurs ont trouvé des moyens d’accéder facilement à de nombreux objets et ressources disponibles dans le jeu grâce à un glitch, présent dans la version day one du jeu. Ce glitch permet de faire des copies de nombreux objets et de ne pas être obligé de « farmer » pendant de longues sessions de jeu pour les récolter de manière classique.

Nintendo à la fois pour et contre la triche

Dans les informations partagées sur cette mise à jour, Nintendo est resté bien évasif, en mentionnant quelques corrections au niveau de l’audio, d’un problème dans la quête principale « Caméra dans les profondeurs » et « plusieurs problèmes qui ont été résolus afin d’améliorer l’expérience de jeu ».

The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom // Source : Capture Nintendo Switch
Des objets qui ne pourront plus être multipliés // Source : Capture Nintendo Switch

Le directeur Hidemaro Fujibayashi a bien admis dans une interview publiée le 13 mai sur Polygon que « la triche peut s’avérer amusante ». Certains éléments du gameplay, comme les pouvoirs de Link ont aussi été conçus dans le but de faire gagner du temps aux développeurs pendant leurs tests avant de devenir de vrais outils de « triche » en faisant partie intégrante du jeu final. Mais malgré ces portes ouvertes à une forme de triche, Nintendo semble tout de même vouloir compliquer, même légèrement, la vie des joueurs.

La créativité des jouerus et joueuses n’est pas un fait nouveau, et il n’est pas impossible que de nouveaux glitchs soient retrouvés et exploités à l’avenir dans The Legend of Zelda, Tears of the Kingdom. Après tout, cela fait partie du jeu.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !