Un article paru dans la presse avance l’annulation de plusieurs séries dérivées sur Game of Thrones. Mais les arguments avancés sont à prendre avec beaucoup de précautions.

Octobre 2019. HBO annonçait l’annulation de sa première série dérivée de Game of Thrones, surnommée Bloodmoon (ex-The Long Night), engloutissant au passage des millions de dollars dans un pilote qui n’a jamais vu le jour. Depuis, la chaîne de télévision américaine s’est reportée sur un autre projet, House of the Dragon, qui lui est bien sorti, avec une première saison.

Véritable poule aux œufs d’or pour HBO, l’univers de Game of Thrones est assez riche et vaste pour donner naissance à bien d’autres séries. L’existence de plusieurs projets a d’ailleurs été rapportée ces dernières années : une série sur Jon Snow. Une autre sur Duncan et Aegon Targaryen. Encore une autre sur Nymeria. Et il y a aussi des projets sur Culpicier et Corlys Velaryon.

Plus de séries sur Nymeria, Culpicier et Corlys ?

Mais à en croire un article du site The Mary Sue publié le 5 février, HBO aurait en fait laissé tomber plus de projets que la chaîne ne veut bien l’admettre. En dehors de Bloodmoon, qui a été officiellement abandonnée par HBO, le magazine estime que trois autres séries sont à considérer comme enterrées : celles sur Nymeria, Culpicier et Corlys Velaryon.

L’interprétation du magazine s’établit sur le catalogue de la société Startling, qui est un partenaire de HBO pour le développement de projets audiovisuels. La société a déjà travaillé sur Game of Thrones et House of the Dragon, mais aussi sur le pilote de Bloodmoon. Et The Mary Sue a relevé l’absence des autres séries dans la partie « En développement ».

Corlys-Velaryon
Corlys Velaryon. // Source : HBO

Ainsi, les projets intitulés Ten Thousands Ships (sur Nymeria) et Nine Voyages of the Sea Snake (sur Corlys Velaryon) n’apparaissent plus, alors que l’on pouvait encore les voir listés à l’été 2022, par exemple. Culpicier n’est pas cité sur le site de Startling, mais The Mary Sue s’appuie sur un article de 2021 de The Hollywood Reporter suggérant que ce projet n’a jamais été d’actualité.

Aujourd’hui, le seul projet qui perdure sur Startling est celui intitulé Dunk & Egg, soit Dunk et L’Œuf, les surnoms de Duncan et Aegon Targaryen. Leurs aventures ont lieu 90 ans avant Game of Thrones et sont racontées dans des courts romans. Il y a d’ailleurs un lien qui est établi avec Dunk et L’Œuf durant la saison 5 de GoT, lors de l’épisode 7.

Une réelle annulation ou une priorisation des projets ?

La mise à jour de la page de Startling fait donc dire à The Marie Sue que ces trois chantiers sur Culpicier, Nymeria et Corlys Velaryon sont à écarter. Il faut néanmoins faire preuve de prudence : l’article admet par exemple que le projet autour de Corlys Velaryon serait toujours en développement, en citant une source d’octobre 2022 qui minimise le retrait de la page de Startling.

Par ailleurs, l’écrivain à l’origine de tout cet univers ne se montrait pas si définitif sur le sort des différents projets. « Certains [de ces projets] avancent plus vite que d’autres, comme c’est toujours le cas en matière de développement. Quelques-uns ont été mis de côté, mais je ne dirais pas qu’ils sont morts », a écrit George R. R. Martin sur son blog, fin décembre 2022.

George R.R. Martin à une convention, en 2014. // Source : Gage Skidmore / CC / Flickr
George R.R. Martin à une convention, en 2014. // Source : Gage Skidmore

Il est plausible que ce qu’analyse The Mary Sue comme des annulations ne soit en fait que la traduction d’une hiérarchisation des priorités chez HBO, sans pour autant un abandon des projets sur Nymeria, Corlys Velaryon ou Culpicier — tous ne verront peut-être pas forcément le jour. Il est aussi à noter qu’une série d’animation et une série sur Jon Snow sont envisagées, mais on ne sait pas encore quel sera leur sort.

L’unique présence du projet sur Dunk et L’Œuf dans la page de Startling peut être une indication que HBO accorde plus d’attention à une œuvre qui apparaît la plus facilement adaptable pour la télévision : après tout, un support existe grâce aux livres (comme pour GoT et House of the Dragon) et les aventures se passent entre ces deux séries, justement. C’est idéal.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.