Doctor Strange 2, Wakanda Forever, Miss Marvel, She-Hulk : alors, la phase 4 de Marvel fut-elle à la hauteur en 2022 ?

La phase 4 de Marvel s’est achevée en décembre 2022. Si le MCU (Univers cinématographique Marvel) faillit rarement à nous divertir à proprement parler, la qualité intrinsèque des œuvres s’avère très variable. La phase 4 fut particulièrement irrégulière en 2022, une année souvent décevante, mais non sans quelques petites merveilles qui ont fait du bien.

Les tops Marvel du côté des films

Doctor Strange 2

La liste des tops Marvel au cinéma est courte cette année : un seul film fut convaincant. Doctor Strange in the Multiverse of Madness, suite de Doctor Strange et de la série WandaVision, est réalisé par Sam Raimi. Le film surclasse la majorité des œuvres Marvel côté réalisation. Moins axée « divertissement » qu’à l’accoutumée, la mise en scène est léchée et créative. Le scénario se distingue aussi, en parvenant à émouvoir avec une antagoniste qui n’est pas un énième grand machin surpuissant qui veut juste détruire bêtement des choses, mais plutôt un personnage construit, attachant, rongé par des démons à un niveau plus intime. Le casting est impeccable — avec Benedict Cumberbatch, Elisabeth Olsen, Benedict Wong, Xochitl Gomez et Rachel McAdams.

Là où le film fait faux bond, c’est sur les Illuminati, amenés comme des pièces rapportées dans le scénario et (trop) vite évacués. Mais Doctor Strange 2 restera comme l’un des rares films Marvel proposant une histoire et une mise en scène singulière.

Wanda dans Doctor Strange 2 // Source : Marvel
Wanda dans Doctor Strange 2 // Source : Marvel

Les pires flops Marvel en matière de film

Thor 4 : Love & Thunder

Oui, on a mis 7/10 à Thor 4, mais on le range malgré tout parmi les flops. Concrètement, le film de Taika Waititi a le mérite d’être drôle. C’est une comédie rock ‘n’ roll dans l’espace, à grands renforts de gags à tout va. De fait, il ne faut pas être trop dur avec lui, en cela que le film remplit assez bien sa mission en nous faisant rire.

Malgré tout, il faut se rendre à l’évidence : le film ne vole pas haut, le scénario n’a aucune épaisseur, les relations sont survolées, et, non, ce n’est pas en mettant Chris Hemsworth à poil que vous nous convaincrez du contraire. C’est un nanar fort sympathique, mais c’est loin du top des Marvel : aussitôt vu, aussitôt oublié.

Tessa Thompson (Valkyrie) et Natalie Portman (Mighty Thor / Jane Foster), dans Thor 4. // Source : Marvel
Tessa Thompson (Valkyrie) et Natalie Portman (Mighty Thor / Jane Foster), dans Thor 4. // Source : Marvel

Black Panther : Wakanda Forever

Wakanda Forever n’est pas un film réussi. La promesse était trop grande pour un résultat trop médiocre, ce qui ne fait qu’accroître la déception. On imaginait un film aux dimensions politiques, quand Marvel nous livre finalement 2h47 de baston. On espérait de l’action épique, quand Marvel sombre plutôt dans le bim paf boum (hop un ralenti pour faire croire que c’est stylé) tac vlan. Certes, le traitement du deuil est plutôt pas mal, mais à part Iron Heart, aucun personnage n’attire vraiment l’attention, les émotions ne sont que survolées.

Okoye et Shuri dans Wakanda Forever. // Source : Disney/Marvel
Okoye et Shuri dans Wakanda Forever. // Source : Disney/Marvel

Les Gardiens de la Galaxie spécial Noël

Rater une comédie de Noël basée sur les Gardiens de la Galaxie (dont la qualité est pourtant constante depuis la première apparition), il fallait le faire. On ne sait pas ce qu’il s’est passé sous la plume de James Gunn, mais les 40 minutes de ce Christmas Special étaient terriblement poussives et bien moins drôles qu’à l’accoutumée. Et l’histoire n’apporte même pas d’éléments décisifs sur la continuité du MCU (sauf sur la relation entre deux personnages… mais ce point sera abordé dans le prochain film). Heureusement que l’on a eu, peu après, le trailer des Gardiens de la Galaxie Vol.3 pour se consoler.

Mantis, gardiens de la galaxie // Source : Disney+/Marvel
Mantis dans le spécial Noël des Gardiens de la Galaxie. // Source : Disney+/Marvel

Les tops Marvel chez les séries

Miss Marvel

Même si Miss Marvel a peiné côté audiences, la série a eu un succès bien mérité auprès des curieuses et des curieux qui l’ont regardée — et une belle réussite critique également. Il faut dire que la mini-série Disney+ avait toutes les qualités en tant que teen show. Joliment réalisée, rythmée, drôle, touchante, la série Miss Marvel présentait aussi une héroïne lumineuse avec Kamala Khan, dont l’actrice, Iman Vellani, est une révélation.

Iman Vellani en Kamala Khan dans Miss Marvel. // Source : Marvel/Disney+
Iman Vellani en Kamala Khan dans Miss Marvel. // Source : Marvel/Disney+

Moon Knight

Là encore, Moon Knight n’a pas eu d’énorme écho. Et pourtant, difficile de ne pas saluer l’excellente prise de risque artistique qu’est cette mini-série. Avec un casting au jeu impeccable (Oscar Isaac, Ethan Hawke, May Calamawy), Moon Knight proposait une histoire mature, originale, un peu perturbante par moments. La direction artistique était également excellente. C’était bizarre… et cool. On aime bien quand Marvel sort un peu des sentiers battus. Et l’apparition de Scarlet Scarab, à la fin de la saison, était sacrément badass.

May Calamawy en Scarlet Scarab. // Source : Disney+
May Calamawy en Scarlet Scarab. // Source : Disney+

Les plus gros flops Marvel en séries

She-Hulk

She-Hulk a beaucoup divisé. La créatrice, Jessica Gao, a effectivement essayé de produire une œuvre qui brisait le 4e mur de manière originale. La série a eu un énorme succès d’audience et a été bien plus commentée que les autres. D’un point de vue strictement narratif, pourtant, la recette a du mal à fonctionner. Malgré une ironie palpable, les épisodes étaient d’une inanité confondante. She-Hulk est une série finalement très vide, surexcitée, et c’est assez décevant étant donné le potentiel du personnage et de l’actrice, Tatiana Maslany.

Capture d'écran de She-Hulk // Source : Disney/Marvel
Capture d’écran de She-Hulk // Source : Disney/Marvel

Baby Groot

Des petites scènes sans âme s’enchaînent dans la mini-série d’animation Baby Groot. Si, d’un point de vue esthétique, la qualité est au rendez-vous, cette œuvre n’est qu’un produit commercial ne servant strictement à rien. Résultat, ce n’était même pas mignon.

Je S'Appelle Groot // Source : Marvel/Disney+
Je S’Appelle Groot // Source : Marvel/Disney+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.