La série House of the Dragon réinterprète le destin d’un personnage dans l’épisode 6. Son sort diverge du livre Feu et Sang.

C’est un changement qui vient rappeler que la série House of the Dragon est une adaptation de Feu et Sang, et pas un simple recopiage de l’ouvrage sur petit écran. Dans l’épisode 6 (La princesse et la reine), diffusé en France le 27 septembre 2022 sur OCS et MyCanal, le destin d’un personnage a été légèrement modifié. Pas de façon excessive, mais il y a un décalage avec le livre.

Si vous avez vu l’épisode et lu Feu et Sang, peut-être avez-vous deviné de qui cet article va parler. Pour les autres, on doit vous avertir : nous allons forcément devoir rentrer dans l’intimité de l’épisode et dévoiler des évènements notables. Si vous n’êtes pas à jour, filez. Revenez quand vous aurez vu l’épisode sur votre service de vidéo à la demande par abonnement (SVOD).

Attention Spoilers sur House of the Dragon !
Attention aux spoilers sur House of the Dragon !

Une mort réécrite pour Laena dans House of the Dragon

Le personnage dont le destin diffère entre les deux versions est Laena Velaryon. Ce personnage est la fille de la princesse Rhaenys Targaryen (surnommée la reine qui ne le fut jamais, car le pouvoir a été donné à son cousin, Viserys) et du seigneur Corlys Velaryon, chef d’un puissant clan aussi antique que les Targaryen. Elle est ici interprétée par l’actrice Nanna Blondell.

Au moment de l’épisode, qui constitue un saut dans le temps de dix ans par rapport au précédent, la jeune femme attend son troisième enfant, conçu avec Daemon Targaryen — le frère de Viserys, vous suivez ? Elle a déjà eu deux enfants avec lui. Deux filles : Baela et Rhaena. C’est aussi une femme qui sait chevaucher un dragon. Elle monte Vhagar, une bête déjà âgée à cette époque.

laena velaryon
Laena Velaryon, à un dîner. // Source : HBO

Or, ce troisième accouchement ne se passe pas bien. Pas bien du tout. Le nouveau-né n’arrive pas à sortir de sa mère et l’on en vient à se demander : peut-on sauver l’enfant et sa mère ? Une césarienne pourrait-elle être une solution ? Inévitablement, on repense à l’accouchement tragique mis en scène dans le premier épisode, où tout le monde meurt.

Daemon n’a pas le cœur de prendre une telle décision. Dans la scène suivante, on voit Laena se traîner péniblement jusqu’à l’extérieur du château, pour retrouver son dragon Vhagar. À ce moment-là, elle lui demande à plusieurs reprises de la tuer, en crachant ses flammes pour mourir rapidement. Le dragon, au début, est récalcitrant, puis s’exécute, comme s’il avait compris la situation.

Dans Feu et Sang, rien de tout ceci n’a lieu. Plus exactement, sa mort ne se déroule pas ainsi. Certes, la jeune femme est enceinte. Son accouchement est d’une douleur indicible. Elle avait aussi en tête de rejoindre Vhagar, mais non pas pour périr dans son souffle embrasé. Elle désirait le chevaucher une ultime fois avant de trépasser. Une dernière danse dans le ciel.

Laena Velaryon fin
Dans la série, Laena arrive jusqu’à son dragon. Pas dans le livre. // Source : HBO

Hélas, Laena ne reverra jamais son dragon. Les conséquences terribles de son enfantement ont provoqué une vive hémorragie — l’enfant a fini par naître, difforme, et a rendu l’âme une heure plus tard. Après avoir quitté son lit et sa chambre, elle tente de quitter l’enceinte du lieu où elle réside, mais s’effondre dans les escaliers d’une tour, et s’éteint.

Cette réécriture pour donner une mort plus glorieuse à Laena — périr dans le feu de son dragon plutôt que sur des marches — a été justifiée par le scénariste Ryan Condal, qui supervise l’adaptation télévisée de Feu et Sang. Compte tenu des contraintes propres à ce format, Laena n’a eu que peu de temps d’exposition. Il s’agissait donc de lui rendre un peu justice.

« Malheureusement, en raison de la nature de la saison et de la narration, nous n’avons pas pu passer autant de temps que nous l’aurions souhaité avec Laena. Nous devions faire avancer l’histoire », a justifié Ryan Condal dans un échange avec Variety publié le 25 septembre (date à laquelle l’épisode est sorti aux États-Unis). D’où cette fin un peu plus spectaculaire.

« Nous voulions donc lui offrir une sortie mémorable qui soit active et conforme à son caractère. Même si nous ne sommes avec le portrait de Nanna Blondell que pendant un très court instant, cet instant en dit long sur qui est et était Laena », a-t-il ajouté. Une dragonnière, qui chevauchait l’un des dragons les plus réputés, car il appartenait à Visenya Targaryen, la sœur d’Aegon le Conquérant.

Laena Velaryon dracarys
Une fin grandiose. // Source : HBO
Source : Montage Numerama

Quel est le service de SVOD fait pour vous ?

Découvrez notre comparateur

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.