Amazon Prime Video a sorti les deux premiers épisodes des Anneaux de Pouvoir. Dans une scène, on assiste à une séquence qui matérialise les propos de Gandalf dans Le Seigneur des Anneaux.

Comment voir les Anneaux de Pouvoir ? L’abonnement à Amazon Prime Video est contenu dans Amazon Prime, qui est de 69,99 euros par an.

Deux épisodes des Anneaux de pouvoir ont d’ores et déjà été diffusés et il y a déjà beaucoup à dire sur les personnages de la série, le contexte dans lequel prend place l’œuvre — Numerama propose un récapitulatif pour tout savoir sur la première série du Seigneur des anneaux. Mais il y a aussi des commentaires et des décryptages qui méritent d’être donnés au fil de l’eau.

L’épisode 1 des Anneaux de pouvoir a largement matière à discussion. Mais il y a un passage précis qui a eu un retentissement particulier, puisqu’il renvoie à une scène impliquant Gandalf dans le troisième film du SdALe Retour du Roi. Cet écho entre les deux œuvres ne vous a peut-être pas échappé. Dans le cas contraire, une explication s’impose.

Mais avant cela, notre traditionnelle mise en garde.

spoilers_seigneur_des_anneaux_numerama
Seigneur des Anneaux – Anneaux de Pouvoir, spoilers ! // Source : New Line Cinema

En route vers Valinor

Si vous avez visionné l’épisode, vous avez donc en tête le voyage sans retour qu’entreprennent Galadriel et sa compagnie par-delà les mers, en direction de Valinor. La petite troupe a embarqué aux Havres Gris, un port fondé dès les premiers jours du Deuxième Âge. Et au cours du périple, on voit Galadriel et les autres Elfes baigner dans un éclat de plus en plus intense.

Valinor est une terre légendaire, séparée de la Terre du Milieu par un vaste océan, où résident les Valar, des divinités (les Ainur). C’est aussi en Valinor que vivent les Maiar, ces Ainur de rang inférieur, une caste à laquelle appartiennent Gandalf, Saroumane, Radagast et même un certain Sauron. La scène de l’épisode est d’une grande beauté : on semble littéralement entrer au paradis.

Galadriel Valinor
Le navire elfique faisant route vers Valinor. // Source : Amazon Prime Video

Évidemment, Galadriel n’est pas si motivée que cela à rejoindre Valinor — alors que c’est un souhait partagé parmi les siens. Elle a l’obsession de la traque de Sauron, pour venger son frère Finrod, tombé face au seigneur des ténèbres — dans l’œuvre de Tolkien, si Finrod a bien affronté Sauron, c’est essentiellement par les blessures d’un loup-garou qu’il a succombé.

Tandis qu’un rideau de lumière s’entrouvre au passage de la frêle esquif, offrant aux Elfes un aperçu lointain des rivages de Valinor à l’horizon, et alors qu’un chant de plus en plus enveloppant accompagne les voyageurs, Galadriel change d’avis. Elle se retourne, s’empare de la dague de son frère et saute à l’eau. Valinor attendra. La vengeance d’une sœur d’abord.

Valinor Elfes
Et alors, vous les verrez… // Source : Amazon Prime Video

Alors vous les verrez…

Pour qui a lu les romans du Seigneur des anneaux ou vu les films, vous savez que l’Elfe finira par rejoindre Valinor. Il lui faudra juste patienter encore quelques milliers d’années, le temps de vaincre définitivement Sauron. C’est lors de cette scène que l’on voit partir plusieurs porteurs de l’anneau (Frodon et Bilbon), mais aussi Gandalf, Elrond et Celeborn.

Or, il s’avère que toute cette scène du périple maritime de Galadriel matérialise une description de Gandalf. Pendant le siège de Minas Tirith, capitale du Gondor, le magicien blanc et Pippin, un hobbit appartenant à la fraternité de l’Anneau, ont un bref échange. Pippin pense que la fin est proche : les orcs sont partout, le royaume vacille et aucune aide ne vient.

Gandalf Valinor
Gandalf évoquant Valinor. // Source : New Line Cinema

Une vidéo valant mieux qu’un long discours, voilà le passage en question.

Cette scène est d’une poésie désarmante, alors même que la situation à cet instant est critique. Elle est d’autant plus poignante qu’elle rappelle la nature quelque peu surnaturelle de Gandalf, qui n’est pas tout à fait un homme. C’est sans doute l’une des rares fois, pour ne pas dire la seule où, le temps d’une séquence, le récit nous emmène au-delà de la Terre du Milieu.

Le prologue des Anneaux de pouvoir offre d’ailleurs quelques moments à Valinor, ce que ne proposent les trilogies réalisées par Peter Jackson. On a ainsi un petit aperçu de ces contrées verdoyantes, ainsi que des deux arbres inondant le monde leur lumière : Laurelin, de son éclat doré, et Telperion, qui luit d’argent. Avant le Mal que Melkor apporta avec lui.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.