The Leftovers, Twin Peaks et les Power Rangers mènent la charge des dernières bandes-annonces que nous avons glané sur le web, pour ne rien rater des futures sorties ciné et séries.

Les films

Logan

Le trailer officiel et définitif de Logan, le prochain film de l’univers X-Men, est enfin sorti. L’occasion de retrouver l’étrange ambiance de ce film qui aura la lourde tâche de rattraper les erreurs de la Fox sur les derniers Wolverine.

Power Rangers

Étrangement, Lionsgate parvient à vraiment nous intéresser à son reboot de Power Rangers. Pourtant, nous étions loin de nous imaginer attendre la sortie de ce long-métrage, mais avec ses couleurs flashy, ses jeunes personnages et un certain goût du kitsch, nous finirons peut-être par adhérer, nous aussi, à une franchise sur laquelle le Canadien mise gros.

Fantastic Birthday

Un air de Wes Anderson, de l’humour à revendre et une ambiance seventies : conte cinématographique sur le passage à l’âge adulte, Fantastic Birthday sonne comme une promesse poétique et fantastique pour notre printemps cinématographique. Sortie le 22 mars.

Les séries

The Leftovers

« La fin est proche », nous dit le nouveau teaser du show de HBO. Dans cette troisième et ultime saison d’une des meilleures séries de la décennie, nous allons devoir apprendre, nous aussi, à faire le deuil de ce drame brillant.

Love, saison 2

La comédie romantique de Netflix revient cette année, avec une nouvelle saison réunissant ses deux délicieux anti-héros. Toujours sous la production de Judd Apatow.

Twin Peaks

Une forêt embrumée, des routes sombres, Kyle MacLachlan, quelques notes de Badalamenti… Vous l’avez compris, le retour de Twin Peaks est prévu le 21 mai.

House of Cards, saison 5

À lire sur Numerama : Oubliez Donald Trump, Frank Underwood revient en mai avec House of Cards

En salle la semaine prochaine

Moonlight

Au festival de Torronto, deux films ont retenu toute l’attention de la critique : La La Land et Moonlight. Les deux sont nommés aux Oscars et s’affronteront la semaine prochaine au box-office français. Barry Jenkins y signe un très puissant drame sur le devenir soi, cette notion si galvaudée dont on ne connait la valeur que lorsque l’on nous empêche d’être. À voir.

Partager sur les réseaux sociaux