Les films tirés de la réalité sont généralement l’assurance de découvrir des récits émouvants, révoltants ou étonnants. Voici donc 4 longs-métrages, remplis de destins extraordinaires, disponibles sur Netflix : Edmond, Imitation Game, Grâce à Dieu et Le Cas Richard Jewell.

Si les mondes fantastiques restent idéaux pour se plonger dans des univers féeriques, parfois, la réalité se rappelle à nous à travers des histoires vraies, importantes à mettre sur le devant de la scène. Les biographies, récits historiques et autres sujets de société sont ainsi des thématiques privilégiées de la littérature comme du septième art, qui savent bien que le public en redemande sans cesse.

Edmond // Source : Légende Films - Ezra - Gaumont
Edmond. // Source : Légende Films – Ezra – Gaumont

Les plateformes de streaming mettent donc régulièrement à jour leurs catégories phares « tirées de faits réels », pour attirer toujours plus de nouveaux abonnés. Sur Netflix, vous avez le choix entre les tirades théâtrales d’Edmond, le génie informatique d’Imitation Game, l’enquête édifiante de Grâce à Dieu ou l’erreur judiciaire du Cas Richard Jewell.

Edmond sur Netflix, pour l’amour du théâtre

« C’est un roc, c’est un pic, c’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ? C’est une péninsule ! » Bien sûr, vous avez déjà entendu cette tirade au moins une fois dans votre vie : celle du nez, déclamée par Cyrano de Bergerac. Mais connaissez-vous l’histoire de l’homme derrière ces lignes ? Edmond vous propose de faire un tour en 1897, alors qu’Edmond Rostand n’a rien écrit depuis deux ans. Il décide de proposer une nouvelle pièce, une comédie tout en vers dont il n’a que le titre en tête, à un théâtre parisien. Mais, évidemment, la mise en scène de ce Cyrano de Bergerac ne va pas tout à fait se passer comme prévu…

Biographie fraîche et inspirante, Edmond sort du cadre des drames historiques habituels pour nous plonger au cœur de la fabrique de l’un des plus grands chefs-d’œuvre de la littérature française. Thomas Solivérès, habitué aux personnages comiques comme dans Scènes de Ménages, trouve ici son plus beau rôle inattendu, tout en finesse. Une déclaration d’amour au théâtre et aux mots, dont la joie communicative nous porte du début à la fin.

  • À voir si vous avez aimé : Cyrano de Bergerac ; Illusions perdues ; Shakespeare in Love ; Tolkien ; Le Cercle des Poètes Disparus ; The Greatest Showman
  • À voir si vous cherchez : comédie ; historique ; biographie ; romance ; adaptation de pièce de théâtre ; littérature ; casting en or ; pour aller mieux ; à voir en famille ; vie d’écrivain ; coulisses de la scène ; 19ème siècle ; enfin comprendre la fameuse tirade du nez ; apprendre de nouvelles punchlines pour draguer

Imitation Game sur Netflix, pour réveiller le scientifique qui sommeille en vous

Vous avez sûrement déjà ragé contre la lenteur de votre ordinateur ou son poids, jugé trop encombrant. Mais vous changerez probablement d’avis en découvrant les premières créations informatiques d’Alan Turing, génie des mathématiques et pionnier dans le domaine de l’intelligence artificielle. Imitation Game retrace son histoire, et particulièrement sa collaboration avec les services secrets britanniques, à partir de 1940. Objectif : décrypter la machine allemande Enigma, par tous les moyens possibles.

Incarné par un Benedict Cumberbatch (Sherlock, Doctor Strange) plus habité que jamais, ce biopic très classique dans la forme bénéficie tout de même d’un souffle épique qui permet au film de nous captiver. Contrairement à Oppenheimer, bien plus abstrait, Imitation Game réussit son pari de nous intéresser à des théories scientifiques, et surtout de nous donner envie de mieux connaître la vie extraordinaire d’Alan Turing, injustement persécuté pour son homosexualité jusqu’à la fin de sa vie, en 1954.

  • À voir si vous avez aimé : Sherlock ; Oppenheimer ; Les Figures de l’Ombre ; Une merveilleuse histoire du temps ; Tolkien ; Un homme d’exception ; Will Hunting
  • À voir si vous cherchez : drame ; historique ; thriller ; informatique ; mathématiques ; Benedict Cumberbatch ; guerre ; casting en or ; génie ; travail d’équipe ; scientifiques ; Benedict Cumberbatch, encore ; cérébral ; années 1940 ; personnage gay ; apprécier la merveilleuse musique d’Alexandre Desplat (Harry Potter, Les Filles du Docteur March) ; Benedict Cumberbatch, toujours

Grâce à Dieu sur Netflix, pour briser le silence

Alexandre, quarantenaire épanoui et fervent catholique, vit paisiblement à Lyon, avec sa femme et ses enfants. Mais sa foi et sa vie de famille volent en éclats lorsqu’il se souvient que, dans son enfance, il a été victime d’abus sexuels de la part du père Bernard Preynat. Si les faits sont prescrits, il décide tout de même de remuer ciel et terre pour faire entendre sa voix, aux côtés de François et Emmanuel, également concernés.

Aussi nécessaire qu’éprouvant, Grâce à Dieu met en lumière les nombreuses affaires de violences sexuelles, réduites au silence par l’Église catholique pendant des décennies. Dans les rôles principaux, Melvil Poupaud (Laurence Anyways), Denis Ménochet (Jusqu’à la garde) et Swann Arlaud (Anatomie d’une chute) sont tous les trois saisissants, permettant de libérer la parole autour de ce sujet malheureusement toujours criant d’actualité. Un véritable coup de poing, qui pousse à la révolte, pour que plus jamais d’autres enfants n’aient à subir de telles violences.

  • À voir si vous avez aimé : Spotlight ; Sleepers ; Sur ordre de Dieu ; She Said
  • À voir si vous cherchez : drame ; tiré de faits réels ; enquête ; religion ; casting en or ; psychologique ; combat ; émotion ; dénoncer avec force les violences sexuelles dans l’Église
  • Passez votre chemin si : les violences sexuelles sont un sujet difficile pour vous

Le Cas Richard Jewell sur Netflix, pour défendre un innocent

D’American Sniper à Sully, Clint Eastwood s’est fait une spécialité d’ausculter les maux des États-Unis à travers les destins d’individus, tiraillés entre héros et ennemis publics n°1. Le Cas Richard Jewell, sorti en toute discrétion juste avant le début de la pandémie de Covid, n’échappe pas à la règle. Le réalisateur américain y détaille l’histoire vraie de Richard Jewell, agent de sécurité embauché pour surveiller les Jeux Olympiques de 1996, à Atlanta.

Un soir, lors d’un concert, il remarque un colis suspect. Il lance alors une alerte à la bombe et sauve des dizaines de vies. Érigé en héros par toute une nation, il finit pourtant par être accusé de terrorisme, devenant la risée de l’opinion publique et le principal suspect du FBI. Clint Eastwood s’empare de cette immense erreur médiatique et judiciaire pour nous tirer des larmes, notamment grâce à la performance bouleversante de Paul Walter Hauser (Cruella, The Afterparty), méconnaissable en Richard Jewell. Sans être parfait, ce biopic offre tout de même de jolis moments de cinéma, qu’il serait dommage de rater.

  • À voir si vous avez aimé : American Sniper ; Sully ; J. Edgar ; Oppenheimer ; Au nom du père ; American Crime Story
  • À voir si vous cherchez : drame ; biographie ; policier ; histoire vraie ; erreur judiciaire ; casting en or ; thriller ; cérébral ; analyse des médias ; années 1990 ; fausse accusation ; États-Unis ; avoir peur d’un simple plan sur un sac à dos
Source : Montage Numerama

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !