Condition One, une maison de production qui réalise des documentaires réalité virtuelle, a participé au Festival du Film de Sundance avec un court-métrage en VR sur le réchauffement climatique, dont le protagoniste est Al Gore.

Condition One, la maison de production qui a réalisé le premier film à 360° pour Oculus Rift en 2014, a participé au Festival du Film de Sundance 2017 avec une nouvelle œuvre cinématographique : « Melting Ice ». Il s’agit d’un court-métrage sur le changement climatique avec la participation d’Al Gore, qui voyage dans l’Antarctique pour regarder de près l’impact du réchauffement climatique.

Ainsi, le documentaire offre aux spectateurs plusieurs vues des catastrophes naturelles qui ont lieu au Groenland, dont les conséquences influent directement sur les autres pays du monde. Melting Ice s’achève en effet avec les images de plusieurs villes inondées.

De cette manière, le court-métrage vise à sensibiliser son public sur cette question avec une expérience à la première personne des effondrements des glaciers de l’Antarctique. Mais ce faisant, la réalisation de Condition One semble parfois trop insister sur l’effet esthétique de cette catastrophe naturelle, en oubliant, peut-être, la mission véritable de son œuvre. Ainsi, le « sublime » romantique risque d’étouffer la prise de conscience du spectateur. Par conséquent, le documentaire risque de s’aligner avec une pléthore de réalisations qui ont privilégiés l’esthétique des images au message.

Le « sublime » romantique risque d’étouffer la prise de conscience du spectateur

À vrai dire, Melting Ice est un projet qui a été développé en même temps qu’un long-métrage sur Al Gore et son engagement environnemental : « An Inconvenient Sequel ». Par conséquent, ce court-métrage en VR joue un rôle mineur par rapport au projet plus étendu de An Inconvenient Sequel, sorte d’incursion en réalité virtuelle dans un film dont la portée est bien plus large.

Comment regarder ce court-métrage ? Il sera probablement possible de voir la vidéo à travers des Google Daydream (ou des Cardboard), car Condition One a l’habitude de publier ses documentaires sur Youtube. Le court-métrage sortira probablement avant le film, qui est prévu pour le 28 juillet. La maison de production avait réalisé d’autres documentaires en VR sur des espèces animales menacés ou sur les abattoirs. Ce dernier est particulièrement éloquent, montrant, sans filtre, la cruauté de ces usines.

Partager sur les réseaux sociaux