La chaîne la plus prolixe au monde en séries haut de gamme, HBO, doit préparer son catalogue face à la fin programmée de Game of Thrones.

Le succès phénoménal de Game Of Thrones a amené HBO vers de nouveaux sommets en termes de financement et de production. Les dernières saisons réunissaient une telle audience que les coûts n’effrayaient plus la chaîne. La série culte lui a permis d’avoir d’une rentrée d’argent confortable et sans précédent et a même assuré sa transition dans le monde de la SVOD avec HBO Go ; en effet, la plateforme n’aurait pas rencontré le succès qu’elle connaît sans le vaisseau amiral de ses fictions. Mais avec la fin programmée de la série star, la chaîne va traverser une période plus difficile et les défis artistiques auront un impact financier crucial.

160822-westworld2

C’est tout le défi que doit relever Westworld. La série dramatique de Jonathan Nolan et J.J. Abramsqui faisait ses débuts sur la chaîne samedi 1er octobre, doit parvenir à capter une audience à l’image de celle de GoT. Pour cela, rien n’a été refusé aux créateurs qui ont vu le financement apporté à la production plus que doubler pour que la série soit prête pour fin 2016. Avec un total supérieur à 100 millions de dollars pour 10 épisodes, le show vient de toucher le plafond des coûts des séries pour Netflix et de l’industrie du cinéma.

La dernière fois que HBO avait autant investi dans un show, c’était pour Vinyl dont les résultats très décevants ont mis la chaîne dans une position délicate. Préoccupée par les mauvaises performances de la série et de l’argent que cela lui a coûté, HBO hésite à lui donner une suite. La chaîne n’a pour l’instant pas programmé de deuxième saison pour son drame sur fond de rock.

La pression est considérable pour les créateurs de Westworld et HBO. Les créatifs le savent et veulent tempérer les attentes. « Game of Thrones est un phénomène qui ne se produira qu’une seule fois, nous ne pouvons pas rejouer son succès. » Pourtant, il va falloir assurer des recettes à une chaîne qui s’est reposée sur un show pour encaisser ses déconvenues avec d’autres séries qui n’ont pas rempli leurs objectifs.

 

Mais qu’est-ce que Westworld  ? Il s’agit d’une série dramatique violente et froide dans laquelle des adultes se rendent dans un parc à thème pour réaliser leurs fantasmes et leurs désirs. Réalisée avec une production et un casting digne du cinéma, Westworld doit définir de nouveaux standards du drame premium à-la-HBO des années après The Wire et Six Feet Under.

916c75a37a5aab03b634fcf3c84f745c

Le premier épisode a déjà reçu d’excellentes critiques aux États-Unis. « L’attente est récompensée par un terrifiant et grisant premier épisode qui saisit rapidement son spectateur  », écrit par exemple IGN.

Toutefois, des médias ayant vu les quatre premiers épisodes pensent que la suite de la série, moins forte, va faiblir. «  À chaque nouvel épisode, (nous en avons vu quatre), Westworld perd  un peu de sa puissance de frappe. Il reste beaucoup de choses se produisant en parallèle de l’intrigue, mais la série développe doucement et surement une crise d’identité sévère en son cœur narratif », commente Vox.

Le tournant philosophique de la série devra donc retenir l’attention du monde entier ou largement décevoir HBO qui doit encore trouver son vaisseau amiral.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés