La plateforme MyTF1 va diffuser en direct la finale du tournoi Hearthstone Xtra Cup le 4 juin prochain.

Avec plus de 50 millions d’inscrits, Hearthstone connaît un succès mondial. Chaque année, les meilleurs joueurs du jeu de cartes en ligne de Blizzard s’affrontent lors de compétitions. Un succès qui n’a visiblement pas échappé à TF1 puisque la chaîne a pris conscience de l’ampleur du phénomène et a décidé en conséquence de diffuser en direct la finale du Hearthstone Xtra Cup sur sa plateforme MyTF1.

Prévue le 4 juin prochain, cette rencontre opposera les seize meilleurs joueurs du tournoi, issus des quatre phases de qualification qui auront lieu les 21, 27, 28 et 29 mai. En plus d’être retransmise en direct par streaming, celle-ci sera également commentée par des membres de de l’équipe GamersOrigin. Le tournoi annonce notamment la présence de stars parmi les joueurs, dont Bertrand « Elky » Grospellier et Fishou, deux personnalités bien connues au sein de la communauté française de Hearthstone.

Ce n’est pas la première fois que MyTF1 diffuse en direct un événement de sport électronique.

Déjà en mars, le site avait tenté l’expérience avec la finale de la FIFA Interactive World Cup sur le jeu de football FIFA 2016. Il s’agissait alors d’une première et si les scores d’audience n’ont vraisemblablement pas crevé le plafond, MyTF1 a pu au moins se positionner comme l’un des pionniers de la retransmission de parties de jeu en ligne.

Les manœuvres autour du streaming

Ces expérimentations de retransmission en direct de parties de jeux vidéo en ligne peuvent apparaître comme des tests avant que TF1 n’envisage d’exporter le concept sur l’une de ses chaînes TV. On sait en effet que la diffusion de parties de jeux vidéo est très populaire chez les joueurs et l’on peut sans risque parler d’un réel engouement.

Par exemple, Sony indiquait avoir comptabilisé 800 000 diffusions à peine un mois après la sortie de la PlayStation 4. En tout, le service de l’entreprise japonaise a été fréquenté par 7 millions d’utilisateurs, pour une moyenne de visionnage de 25 minutes par individu et de 9 spectateurs par partie.

Et que dire de l’achat sensationnel bouclé par Amazon, qui a déboursé près d’un milliard de dollars pour croquer Twitch, coiffant au poteau Google, qui était aussi intéressé par la plateforme, et qui a dû se rabattre sur YouTube Gaming. Il faut dire que les statistiques flatteuses de Twitch (55 millions de visiteurs uniques, 15 milliards de minutes retransmises, 1 million de diffuseurs) offrent des opportunités de monétisation considérables.

Mais avant d’en arriver là, TF1 doit avancer par petits pas pour tester et développer un savoir-faire.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés