Face à l'arrivée prochaine de Netflix en France, Orange aurait été désigné par Arnaud Montebourg pour préparer une offre capable de donner le change au service américain de SVOD.

Orange sera-t-il le champion français qui se dressera face au rouleau-compresseur qu'est Netflix dans la vidéo à la demande par abonnement (SVOD) ? Selon une information de l'Express, Arnaud Montebourg a demandé à l'opérateur historique de concocter une offre concurrence capable de rivaliser avec la plateforme américaine, dont le lancement dans l'Hexagone est imminent.

D'après les éléments d'ores et déjà à disposition, Orange s'appuiera principalement sur OCS pour contrer Netflix. Son bouquet de cinq chaînes de télévision sera complété par un accès à des chaînes de télévision gratuites venant de France et d'ailleurs, par le catalogue musical de Deezer et par des jeux vidéo. L'ensemble devrait être accessible via Orangecast, une clé HDMI similaire au Chromecast.

Cette clé avait été mentionnée en mai dernier par le journal l'Opinion, qui rapportait alors les propos du PDG d'Orange, Stéphane Richard. "Nous allons prochainement commercialiser ce produit et proposer une offre qui sera différente de celle de Google", avait-il déclaré à l'époque. Depuis, l'opérateur historique s'était montré fort discret sur sa réponse au Chromecast de Google.

Chantre du "made in France", le ministre de l'économie, du redressement productif et du numérique a jusqu'à présent laissé ses collègues Aurélie Filippetti et Fleur Pellerin gérer le dossier Netflix, en rappelant à ce dernier l'obligation de respecter le cadre réglementaire tout en défendant les intérêts du monde de l'audiovisuel et de la culture, qui craint l'impact du service américain.

Si Orange a visiblement le soutien d'Arnaud Montebourg face à Netflix, l'opérateur devrait pouvoir compter sur le soutien de plusieurs autres acteurs de la filière cinématographique et audiovisuelle. En juin, le quotidien Les Échos a indiqué que le CNC a entamé des discussions avec Canal+, AlloCiné, FilmTV et Sens Critique pour organiser la parade française. Orange est aussi dans la boucle.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés