Free annonce que la livraison des Freebox Révolution sera régularisée avant cet été. Dévoilée en décembre, la nouvelle box de l'opérateur a connu d'importants retards de livraison. Si les nouveaux abonnés n'ont visiblement pas trop soufferts de cette situation, d'autres ont attendu plusieurs mois avant d'être livrés. Ou attendent toujours.

Les retards de livraison de la Freebox Révolution devraient bientôt être de l’histoire ancienne. Dans un communiqué (.pdf) publié mercredi, la maison-mère de Free, Iliad, a présenté son chiffre d’affaires du premier trimestre 2011. L’opérateur a profité de cette occasion pour indiquer que les délais de livraison devraient revenir à la normale d’ici le début de l’été, c’est-à-dire avant le 21 juin.

« Dans un contexte de forte demande pour la Freebox Révolution, le groupe a été en mesure au cours du premier trimestre de livrer les nouveaux abonnés Free dans un délai moyen de 4 jours ouvrés. Les délais de livraison pour les abonnés existants disposant d’une Freebox v4 ou v5 sont plus longs que d’ordinaire. Cette situation devrait s’améliorer dans les semaines et être résorbée d’ici le début de l’été » explique Free.

L’entreprise précise qu’elle a fait face à une forte demande au cours de cette période. « Le 1er trimestre a été marqué par le succès commercial de l’offre Freebox Révolution […] avec 154 000 nouveaux abonnés Free, sous les offres Freebox Révolution (net de résiliations et hors migrations Alice) et Freebox v5« . Le groupe a également accueilli 22 000 abonnés Alice au cours de ce trimestre.

Manifestement, ce sont surtout les abonnés déjà acquis à Free qui ont subi ces retards de livraison. Les nouveaux arrivants en revanche n’étaient pas encore fidélisés. Face à une demande très importante, l’opérateur a peut-être concentré ses efforts pour livrer en temps et en heure les nouveaux abonnés, plus susceptibles de partir en cas de problème avec le FAI.

Mais la patience a des limites. L’un des abonnés a obtenu la condamnation de Free par un juge de proximité, au motif que l’opérateur n’a pas réussi à livrer à temps la Freebox Révolution. Celle-ci a finalement été livrée à la fin du mois d’avril, plus de quatre mois après sa commande. Le juge de proximité avait imposé une astreinte de 20 euros par jour de retard.

Cette condamnation pourrait bien inspirer d’autres freenautes dans les jours à venir, si Free ne parvient pas au plus vite à rétablir la situation.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés