Disney+ n’ignore pas le succès de Netflix avec son plan anti-partage de compte. La plateforme de streaming qui accueille les licences de Star Wars, Marvel, Pixar et Disney va elle aussi déployer une stratégie plus dure en 2024.

Netflix a considérablement durci sa politique contre le partage des comptes en 2023 et cela a payé. Le nombre d’abonnés de Netflix a explosé l’an dernier. Ce n’est pas la seule cause du succès du géant du streaming, mais c’est indéniablement une des clés qui a permis à l’entreprise américaine d’engranger des dizaines de millions d’abonnés et de dollars en plus.

La tactique de Netflix a été accompagnée d’une hausse de prix et d’un retrait de la formule Netflix Essentiel. Elle a aussi été appuyée par la sortie de quelques programmes d’envergure (la fin de Sex Education, la première saison de One Piece, le spin-off Queen Charlotte…). Une stratégie payante, qui aurait fait gagner à Netflix la guerre du streaming.

Disney+ n’apprécie pas non plus le partage de compte

Il est sans doute trop tôt pour savoir comment va se recomposer le paysage de la SVOD, mais en 2024, Disney+ devrait davantage marcher dans les pas de Netflix concernant le partage des comptes. D’après une information de CNN, diffusée le 31 janvier, des dispositions vont être prises pour contrer les accès en dehors du foyer.

L’offensive contre le partage des mots de passe devrait commencer à partir du 14 mars, selon un courrier électronique adressé à la clientèle de Hulu, une filiale de Disney+. Le tour de vis devrait affecter à la fois Hulu et ESPN+ (une autre filiale du géant du divertissement), et par ailleurs Disney+, le navire amiral de la société dans le streaming.

La section STAR dans Disney+ // Source : Disney
Les principales sections de Disney+. // Source : Disney

Dans les conditions générales d’abonnement concernant la France, mises à jour pour la dernière fois en septembre 2023, l’interdiction du partage d’un compte est déjà stipulée. Côté américain, CNN signale que les trois contrats d’utilisation (pour Hulu, ESPN+ et Disney+) ont été actualisés le 25 janvier 2024.

« Sauf si c’est autorisé par votre offre d’abonnement, vous ne pouvez pas partager votre abonnement en dehors de votre foyer. Par foyer, on entend l’ensemble des appareils associés à votre résidence personnelle principale et qui sont utilisés par les personnes qui y résident », lit-on dans le contrat français.

On lit plus loin que Disney se réserve « le droit de contrôler l’utilisation [du] compte afin de vérifier le respect [des règles] ». Si une infraction est observée, Disney a la possibilité de limiter ou de résilier l’accès à la plateforme. C’est la même chose en cas de détection d’un VPN, dont l’usage pour accéder à d’autres catalogues est interdit.

Une stratégie anti-partage de compte à préciser

Le durcissement de la politique de Disney sur ce terrain était attendu. En août 2023, le grand patron, Bob Iger, avait évoqué la mise en place d’un plan similaire à celui de Netflix concernant le partage du compte hors du foyer. Il avait alors évoqué une mise à jour des conditions d’utilisation pour refléter ce virage.

On ignore le nombre d’internautes dans ce cas de figure, mais Bob Iger a évoqué une portion « significative » justifiant manifestement de passer à l’action. En tout cas, le chef d’entreprise a déclaré que cette politique sera une « priorité » du groupe pour Disney+. Il reste maintenant à savoir les détails de ce plan.

Source : Montage Numerama

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !