Tesla a organisé un événement centré sur la Model S Plaid. Sa nouvelle berline 100 % électrique intègre des nouveautés qui lui permettent aujourd'hui d'être la voiture de production la plus rapide du monde.

Il y a neuf ans, Tesla lançait la Model S, une berline premium qui n’a cessé d’être améliorée depuis. En cette année 2021, la voiture reçoit ses évolutions les plus importantes, présentées en janvier dernier. Dans la nuit de jeudi à vendredi, Tesla a organisé une conférence de lancement depuis son usine de Fremont puis a livré les premiers exemplaires de la version Plaid — la plus ambitieuse jamais créée.

La Tesla Model S Plaid est décrite comme la voiture de production la plus rapide du monde, capable d’atteindre le 0 à 96 km/h en très exactement 1,99 seconde. Durant le show, Elon Musk a détaillé plusieurs innovations qui ont rendu cette performance inouïe possible. D’autres améliorations concernent l’efficience (pour l’autonomie) ou encore l’infodivertissement. On fait le point sur ces nouveautés majeures.

Présentation Tesla Model S Plaid // Source : Capture YouTube

Toutes ces innovations qui rendent la Model S Plaid meilleure

Un troisième moteur, et pas que

La Tesla Model S Plaid est armée d’un groupe propulseur animé par… trois moteurs. Toutefois, le constructeur ne s’est pas contenté d’ajouter un bloc pour aller plus vite. Il a repensé l’architecture pour la rendre plus performante, en témoigne la présence de rotors enveloppés dans du carbone (une première) et un contrôle vectoriel du couple. Grâce à sa meilleure répartition de la puissance (notamment sur les roues arrières), la Model S Plaid peut conserver des accélérations fulgurantes et une vitesse élevée dans la durée. La puissance maximale — établie à 1 020 chevaux — serait atteinte très rapidement, et maintenue quasiment jusqu’à la vitesse maximale (320 km/h).

Le nouveau moteur de la Tesla Model S Plaid // Source : Capture YouTube

À noter quand même que la Model S Plaid ne peut atteindre les 320 km/h qu’avec une configuration pneumatique spécifique — laquelle sera disponible plus tard.

Une nouvelle batterie

Ce groupe propulseur est animé par un pack de batteries inédit, dont les caractéristiques n’ont pas été précisées par Elon Musk. Tout juste sait-on qu’elles se rechargeront plus rapidement : 15 minutes permettront de regagner 300 kilomètres sur un Superchargeur de 250 kW. Le milliardaire a d’ailleurs promis que les bornes du réseau Tesla seront prochainement améliorées.

L’autonomie de la Model S Plaid est donnée pour 628 kilomètres (norme EPA).

Une meilleure efficience

Entre performances élevées et autonomie confortable, il y a un équilibre à trouver. Pour aller chercher quelques kilomètres supplémentaires, Tesla a amélioré l’efficience de la Model S. La berline dispose désormais d’un coefficient de traînée de 0,208 (contre 0,23). Néanmoins, contrairement à ce qu’annonce Tesla, ce n’est pas le meilleur du marché : la Mercedes EQS tombe à 0,2 et, ainsi, pénètre encore mieux dans l’air.

Il ne faut pas croire tout ce que dit Tesla // Source : Capture YouTube

Point plus intéressant, la nouvelle pompe à chaleur devrait permettre d’économiser de l’énergie. Tesla évoque une amélioration de 30 % de l’autonomie par temps froid, avec 50 % d’énergie utilisée en moins pour chauffer l’habitacle. On aimerait simplement savoir ce que la firme américaine entend par temps froid.

Un intérieur totalement repensé

Tesla avait déjà montré le nouvel intérieur de la Model S, qui ressemble beaucoup plus à celui des Model 3 et Model Y (avec un grand écran disposé au format paysage). On récapitule : plus de place à l’arrière, plus d’options pour recharger son smartphone, une expérience de divertissement sans équivalent (un grand écran épaulé par 22 hauts-parleurs), un deuxième écran à l’arrière ou encore le fameux volant Yoke censé offrir une meilleure visibilité.

Le volant Yoke de la Tesla Model S Plaid // Source : Capture YouTube

Une interface retravaillée

Pour terminer, Tesla a mis en avant la nouvelle interface qui anime la Model S. Elle sera plus fluide et personnalisable, avec des fenêtres qu’on peut agrandir/réduire à l’envi, et des icônes qu’on peut déplacer plus facilement. Elon Musk a rappelé que la puissance graphique embarquée est équivalente à celle de la PS5. On a même eu droit à une démo de Cyberpunk 2077 en direct. Le jeu tournerait à 60 fps sur l’écran de la voiture.

La nouvelle interface de la Tesla Model S Plaid // Source : Capture YouTube
Cyberpunk 2077 dans la Tesla Model S Plaid // Source : Capture YouTube

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo