Mercedes n'avait pas encore dévoilé le design de la EQS, sa nouvelle berline de luxe 100 % électrique. Sa robe bicolore est un mélange étrange.

Ces dernières semaines, Mercedes a beaucoup parlé de l’EQS, sa première berline 100 % électrique axée sur le segment du luxe. Après l’intérieur ultra futuriste et les performances très encourageantes (notamment en matière d’autonomie), c’est au tour du design d’être dévoilé dans un communiqué publié le 15 avril. Et force est de reconnaître qu’il ne laissera personne indifférent : certains le trouveront réussi, d’autres comprendront moins ce choix d’associer deux couleurs.

La silhouette de la EQS matérialise l’argument aérodynamique de la berline. Mercedes vante un coefficient de traînée record (0,20), ce qui permet d’améliorer l’efficience et, par ricochet, l’autonomie. Esthétiquement, cela se traduit par une voiture qui semble parée pour pénétrer dans l’air, avec des lignes à la fois fluides et simples — héritées de la philosophie One Bow (un seul trait). Il y a très peu d’aspérités, que ce soit sur le capot ou les côtés. On peut simplement noter un bouclier avant doté d’entrées d’air très visibles.

Mercedes EQS // Source : Mercedes

Pourquoi cette robe bicolore ?

La Mercedes EQS est une très longue voiture (5,2 mètres), ce qui lui offre un look longiligne proche d’une limousine. C’est quelques centimètres de plus que la Classe S (5,18 mètres), dont le profil est beaucoup moins épuré (la cassure au niveau de la vitre avant est plus marquée). Comme on pouvait s’y attendre, la EQS fait un peu plus voiture futuriste, à l’instar de l’EQC et l’EQA — les deux SUV 100 % électriques de la marque.

EQS Classe S

À l’avant, la traditionnelle calandre est remplacée par un panneau Black Panel, tout de noir vêtu. En option, on pourra le décorer avec un motif tridimensionnel, en hommage à l’étoile originale de Daimler-Motorengesellschaft. Il est souligné par une signature lumineuse qui joint les deux phares par un bandeau. Toujours en option, on pourra ajouter des portes-confort automatiques, lesquelles font sortir les poignées à l’approche du conducteur puis s’ouvrent seules lorsqu’il est très proche.

Mercedes EQS // Source : Mercedes

La Mercedes EQS sera disponible en deux versions au lancement : EQS 450+ (propulsion) et EQS 580 4MATIC (transmission intégrale). Voici les différences :

EQS 450+ EQS 580 4MATIC
Puissance 245 kW 385 kW
Accélération (0-100 km/h) 6,2 s 4,3
Vitesse maximale 210 km/h 210 km/h
Capacité de la batterie 107,8 kWh 107,8 kWh
Autonomie Jusqu’à 770 km Jusqu’à 770 km

À noter que Mercedes proposera aussi des EQS dotées d’une batterie plus petite, un moyen d’alléger une facture qui s’annonce élevée. Le constructeur allemand n’a donné aucun tarif, mais le prix devrait être à six chiffres. Les premières livraisons sont attendues pour la fin d’année.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo