Difficile d’imaginer qu’une voiture électrique se classe en 3e position des ventes automobiles du marché ukrainien au milieu des SUV thermiques. C’est pourtant le cas de la Volkswagen ID.4, plébiscitée en Ukraine, malgré la guerre et les infrastructures électriques régulièrement visées par les attaques russes.

Comme pour tordre le cou aux préjugés, la Volkswagen ID.4 100 % électrique se classe à la 3e place des modèles les plus achetés neufs en Ukraine en 2023. Pour ajouter au paradoxe, il faut préciser que Volkswagen ne commercialise officiellement pas l’ID.4 dans le pays. Comment expliquer ce succès ?

Le marché de l’automobile, comme d’autres pans de l’économie ukrainienne, continue tant bien que mal de tourner. Le besoin de mobilité n’a pas disparu avec la guerre, bien au contraire. C’est ce que souligne la publication du 20 mars de Car Industry Analysis. Comparés à des pays européens, les volumes des ventes de véhicules neufs ne sont pas énormes. Cependant, les ventes de véhicules d’occasion importés contribuent au dynamisme du marché. Il n’y a d’ailleurs pas que les voitures d’occasion qui font l’objet d’importations hors du réseau officiel des constructeurs, certains modèles neufs le sont aussi. C’est notamment le cas de la Volkswagen ID.4.

Des importations chinoises à prix plus abordables

À la découverte des chiffres publiés par l’institut d’études du marché automobile ukrainien, la présence de la Volkswagen ID.4 apparait comme une anomalie. C’est l’unique voiture électrique du top 20 et elle se classe en 3ᵉ position, après le Renault/Dacia Duster et le Toyota RAV4, mais juste avant le Hyundai Tucson qui sont tous des SUV thermiques et/ou hybrides.

La présence de ce modèle est d’autant plus surprenante qu’en Europe, l’ID.4 est vendu plus de 40 000 euros et que la voiture n’est pas équipée de V2L/V2G, qui permettrait de l’utiliser comme stockage d’énergie. C’est justement sur la question du prix que se trouve une des raisons du succès du modèle dans le pays, comme nous l’a expliqué Stanislav Buchatskyi, le directeur de l’institut d’études du marché automobile ukrainien : « Il s’agit d’ID.4 en provenance de Chine, et non d’Europe. Il n’y a pas d’ID.4 officiellement en Ukraine. Tous les ID.4 sont importés par des revendeurs privés indépendants. »

En Chine, les modèles Volkswagen sont assemblés localement et commercialisés à des tarifs divisés par deux par rapport à l’Europe. Les caractéristiques des modèles sont sensiblement différentes de ceux de l’Europe, mais correspondent mieux aux tarifs pratiqués sur le marché local. Ils arrivent ainsi sur le marché ukrainien « entre 22 000 et 25 000 dollars selon les équipements » (entre 20 000 et 23 000 euros au taux de change actuel) nous précisait Stanislav Buchatskyi. Cela explique probablement pourquoi Volkswagen a mis en garde d’autres importateurs que la marque ne prendrait pas en garantie, ni entretien ces modèles importés depuis la Chine.

Essai Volkswagen ID.4
Volkswagen ID.4 // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

D’autres modèles sont aussi importés des États-Unis d’occasion. Il s’agit généralement d’ID.4 accidentés et réparés qui sont alors vendus entre 26 000 et 28 000 € en Ukraine. Nul besoin de préciser que ces modèles sont également exclus d’une éventuellement prise en charge du réseau officiel Volkswagen.

Un marché de la voiture électrique loin d’être passif en Ukraine

Il ne faut jamais se fier aux apparences. Malgré la guerre et les attaques fréquentes du réseau électrique dans le pays, les voitures électriques sont recherchées en Ukraine. Stanislav Buchatskyi nous a indiqué que « les Ukrainiens achètent plus de 6 000 véhicules électriques chaque mois (d’occasion + neufs) ».

Beaucoup de véhicules d’occasions sont importés depuis l’Europe et arrivent parfois même en roulant jusqu’en Ukraine, pour passer les points de contrôle (et de blocage) en Pologne. Parmi les modèles électriques qui rencontrent du succès sur le marché ukrainien de l’occasion, il y a notamment la Nissan Leaf, les Tesla Model 3 et Model Y, ainsi que la Volkswagen e-Golf. Un boom des immatriculations de Tesla a même surpris en début d’année les journalistes internationaux, dont une journaliste du Figaro.

Tesla Model 3 et Model Y  // Source : Tesla
Tesla Model 3 et Model Y sont appréciés en Ukraine // Source : Tesla

Pour le marché du neuf, les marques de véhicules électriques les plus tendances, pour 2024 sont les Volkswagen avec l’ID.4 (chinoise), mais aussi le chinois BYD, suivi d’Honda et Nissan.

La voiture électrique est bien une tendance de fond jusque dans un pays meurtri par la guerre. Pour ne rien manquer de ces sujets sur la mobilité électrique, abonnez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire Watt Else.

Cet article existe grâce à

Cet article a pu voir le jour grâce au financement de nos adhérent·e·s, offrant le temps et les ressources nécessaires à la production d’une information de qualité. Numerama+ permet à Numerama de rester gratuit et éviter de verrouiller le web derrière un mur payant.

Zéro publicité, meilleur confort de lecture, articles résumés par l’I.A et plus encore... Si vous souhaitez soutenir la mission de Numerama et profiter de nombreux avantages exclusifs, adhérez à Numerama+.

Découvrez Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !