Lorsque l’occasion se présente de découvrir de plus près une nouvelle marque et son premier modèle, tel que la Lucid Air, on en profite. Alors Numerama a foncé sur l’occasion ! Ce ne sera qu’une observation statique, pour cette fois, mais c’est déjà un bon début.

De passage rapide à Munich, il était tentant de se rendre au premier « studio Lucid » d’Europe, pour y découvrir la Lucid Air finition Grand Touring qui y est exposée. Vu qu’elle est régulièrement présentée comme la principale concurrente de Tesla, il était intéressant d’aller observer de près le premier modèle de Lucid Motors. Si les photos du modèle donnent déjà une bonne idée de la qualité du produit, rien ne vaut le contact direct avec le véhicule pour découvrir que la Lucid Air n’est pas juste un équivalent à la Tesla Model S. Elle est un peu plus que cela.

Les premières grandes berlines de Lucid Motors ont été livrées aux clients américains en novembre 2021. La marque n’a pas encore commencé ses livraisons européennes, prévues cependant pour la fin de l’année. Lucid a ouvert en mai 2022 son premier point de vente européen en plein cœur de Munich. Depuis le 21 novembre 2022, un second espace de vente à Genève vient compléter la présence européenne de la marque. Les Lucid Studio exposent un exemplaire de la Lucid Air et ses différents composants (moteurs, batterie, finitions intérieures), ils permettent aussi de visualiser en réalité virtuelle la configuration souhaitée. Néanmoins, comme Tesla, le modèle peut être commandé en ligne, sans avoir à se rendre dans l’un de ces points de vente.

Cette Lucid Air est remplie de surprise

Si les Tesla sont technologiquement avancées, la qualité des matériaux et des assemblages n’est pas le point fort de la marque. Lucid Motors a une autre approche. Son modèle est un peu moins « disruptif » et à la pointe de la technologie, mais beaucoup plus qualitatif dans sa conception.

Derrière le volant de la Lucid Air // Source : Raphaelle Baut
Derrière le volant de la Lucid Air // Source : Raphaelle Baut

La Lucid Air Grand Touring, que nous avons pu voir au Lucid Studio de Munich, nous rappelle les modèles les plus haut de gamme des marques premium comme Porsche, BMW ou Mercedes. Les matériaux et les assemblages correspondent au positionnement luxe que souhaite véhiculer Lucid Motors sur ce premier modèle. Du contact du volant en cuir aux différents types de boutons présents dans l’habitacle, la présentation est soignée. Finalement, le seul élément qui gâche cette expérience à l’intérieur de l’habitacle, c’est la gâchette d’ouverture de la portière, qui fait bien plus plastique que tout le reste.

Vue arrière de la Lucid Air // Source : Raphaelle Baut
Vue arrière de la Lucid Air // Source : Raphaelle Baut

Plusieurs éléments ont particulièrement retenu notre attention lors de cette première découverte :

  • Le toit panoramique offre vraiment une belle ouverture sur l’extérieur.
  • L’écran rétractable de la console centrale libère d’une pression un accès à des rangements situés derrière.
  • L’écran de contrôle (des phares et des ouvertures) bien intégré dans un ensemble d’écrans d’instrumentations, qui rappellent l’environnement de Porsche.
  • La taille du coffre à l’avant (frunk) est moins imposant que dans le F-150 Lightning, mais avec déjà 283 litres de contenance et beaucoup de profondeur.
  • La qualité des caméras (avant et arrière) pour les manœuvres, c’est très précis et on peut même zoomer.
  • La signature lumineuse de la Lucid Air est particulièrement jolie, à l’avant comme à l’arrière.
Intérieur de la Lucid Air Frand Touring // Source : Raphaelle Baut
Intérieur de la Lucid Air Grand Touring // Source : Raphaelle Baut

Dans l’ensemble, l’intérieur de la Lucid Air est un cocon agréable, et sans commune mesure avec le style épuré, voire un peu froid, de la Model S. Par contre, la Lucid n’est pas exactement sur les mêmes gammes de prix.

La toute première édition limitée, nommée Dream Edition, s’affichait à partir de 218 000 € pour l’Allemagne. C’est près de 100 000 € de plus que la nouvelle génération de Tesla Model S. Les deux modèles sur les finitions élevées ne boxent finalement pas tout à fait dans la même catégorie. Même la plus petite version de la Lucid Air, nommée « Pure », avec moins de batterie et moins de puissance, ne devrait pas être commercialisée en Europe à moins de 100 000 €. Elle arrivera plus tard en 2023.

Dream Edition PerformanceDream Edition RangeGrand Touring
PuissanceDream Edition Performance1111 ch (828 kW)Dream Edition Range933 ch (696 kW)Grand Touring819 ch (602 kW)
CoupleDream Edition Performance1390 NmDream Edition Range1390 NmGrand Touring1390 Nm
0 à 100 km/hDream Edition Performance2,7 secDream Edition Range2,9 secGrand Touring3,0 sec
Vitesse maxDream Edition Performance270 km/hDream Edition Range270 km/hGrand Touring270 km/h
AutonomieDream Edition Performance780 kmDream Edition Range900 kmGrand Touring845 km
Recharge DCDream Edition Performance300 kWDream Edition Range300 kWGrand Touring300 kW
Recharge ACDream Edition Performance22 kWDream Edition Range22 kWGrand Touring22 kW
Voltage de l’architectureDream Edition Performance924 VDream Edition Range924 VGrand Touring924 V
Moteur et module de batterie de la Lucid  // Source : Raphaelle Baut
Moteur électrique et module de batterie de la Lucid // Source : Raphaelle Baut

Tout n’est cependant pas parfait dans cette Lucid Air

Il y a deux éléments qui sont, par contre, un peu en dessous de ce que peut offrir la concurrence : le coffre et le système d’infodivertissement.

Le coffre arrière de la Lucid Air n’est pas à hayon, c’est déjà un frein possible pour certains acheteurs. Surtout, il n’est pas spécialement grand : comptez 456 litres de stockage. Heureusement que le frunk à l’avant vient compléter.

Coffre arrière de la Lucid Air // Source : Raphaelle Baut
Coffre arrière de la Lucid Air // Source : Raphaelle Baut

Le commercial du Studio de Munich nous a par contre confirmé que sa forme permettait… d’y ranger un sac de golf. Vu la clientèle visée, ce détail peut avoir son importance. En fait, l’intérieur du coffre, en plus de son ouverture en malle, est limité par des éléments de renfort de la structure. Son espace de stockage est donc amputé en partie par ce qui doit être une barre stabilisatrice et des éléments du système audio. Dommage !

Le second point qui souffre de la comparaison avec Tesla, c’est le système d’infodivertissement et de contrôle. Les écrans sont plutôt de bonne facture, mais il y a des temps de latence quand on veut basculer d’un menu à un autre ou quand on lance la navigation. L’ensemble manque un peu de fluidité, même comparé à une simple Megane e-tech. On se dit que Lucid pourrait probablement faire mieux. C’est typiquement le genre d’élément qui pourrait évoluer avec une mise à jour « Over the Air », si le hardware permet de faire mieux.

Le système et la navigation de la Lucid souffrent de latence // Source : Raphaelle Baut
Le système et la navigation de la Lucid souffrent de latence // Source : Raphaelle Baut

Nous l’avons indiqué en introduction, nous n’avons pas pu tester ce modèle sur un essai routier. Nous ne pourrons pas juger ni de ses qualités dynamiques, ni de son confort sur la route, ni de son autonomie ou encore du fonctionnement de ses aides à la conduite

Un bel accueil du (potentiel) client

Nous avons profité de deux heures de temps libre à Munich pour visiter le point de vente de la marque situé en plein cœur du centre-ville, comme l’ont fait plusieurs autres clients et curieux. Nous avons été agréablement surpris par l’accueil réservé aux personnes entrant dans le studio. Il est fait avec beaucoup de pédagogie et de bienveillance, y compris avec la personne qui a passé le pas de la porte en demandant s’il était chez Tesla.

Cela peut sembler être une évidence, le b.a.-ba du service client, mais les concessions françaises ont tendance à choisir quel client vaut le coup de prendre le temps de le renseigner. Une pratique qui tend heureusement à évoluer.

Lucid Air dans le Lucid Studio Munich // Source : Raphaelle Baut
Lucid Air dans le Lucid Studio Munich // Source : Raphaelle Baut

Le personnel sur place a pris le temps de nous montrer toutes les spécificités du modèle et de répondre à toutes nos questions, enfin presque. Nous avons essayé d’en savoir plus sur les chiffres des ventes en Europe et sur le profil des clients, mais la marque ne souhaite pas vraiment communiquer sur ces sujets pour le moment. Nous aurons quand même rapidement accès aux premières immatriculations réalisées en Europe. Nous sommes curieux de voir ce que donneront les premières livraisons sur notre continent.


Aidez-nous à construire l’avenir de Numerama en répondant à cette enquête !