Maintenant que le Cybertruck et le Semi sont en route, Elon Musk commence à parler de la prochaine étape. Il s’agit d’une nouvelle plateforme pour les futurs modèles de la marque, qui permettrait de faire baisser le tarif d’un prochain véhicule.

C’est à l’occasion de la session de questions et réponses achevant la présentation des résultats financiers du troisième trimestre 2022 qu’Elon Musk a abordé le sujet d’une nouvelle plateforme pour Tesla. Maintenant que Cybertruck et le Semi sont en route, il faut de nouveaux projets pour la marque américaine.

Si les rumeurs courent depuis un moment sur une Model C ou Model 2, plus compacte que les modèles actuels, ce n’est qu’à demi-mots qu’Elon Musk s’est exprimé sur le sujet.

Un nouveau challenge pour les équipes d’ingénieurs

La question posée aux représentants de Tesla était plutôt bien amenée : « La progression de la première plateforme de Tesla avec SMX à la deuxième plateforme avec 3 et Y a conduit à une réduction de 50 % du coût des produits vendus. Quand voyez-vous la troisième plateforme de Tesla sortir ? Et quel niveau de réduction du coût des produits vendus pourriez-vous atteindre ? »

Au lieu de demander frontalement le calendrier des produits à venir, question à laquelle Elon Musk n’aurait probablement pas répondu directement, la demande vise à challenger un peu Elon Musk et Tesla.

Sur la question du délai pour sortir cette nouvelle plateforme, Elon Musk n’a pas donné de date, mais il s’est contenté d’indiquer que comme Cybertruck et Semi sont en route, cela laisse désormais l’opportunité aux équipes d’ingénieurs de se concentrer sur la prochaine étape : une nouvelle plateforme pour de futurs modèles.

Étrangement, le Tesla Roadster n’est pas mentionné (il est pourtant dans la file d’attente des modèles promis aux clients depuis plusieurs années).

Plus petit et moins cher

Après une première annonce un peu vague, précisant qu’un nouveau modèle sera plus petit que Model 3 et Y, Elon Musk reprend la parole en hésitant sur la manière de répondre plus franchement à la question :

« Mais je pense qu’elle va certainement devenir… certainement dépasser la production de tous nos autres véhicules combinés. Je veux dire, évidemment, nous allons prendre tout ce que nous avons appris de S, X, 3, Y, Cybertruck et Semi dans cette plate-forme. Mais nous… comme vous nous l’avez dit à plusieurs reprises, nous avons un objectif de 2 pour 1. Donc nous essayons d’atteindre à nouveau ce chiffre de 50 % », a-t-il dit, soit 50 % de réduction entre les produits actuels et ceux à venir.

Tesla veut produire plus avec cette nouvelle plateforme, tout en utilisant moitié moins de place dans l’usine et en réduisant les pertes. C’est grâce à ces optimisations de l’outil de production que Tesla espère pouvoir baisser de 50 % le coût par rapport à Model 3.

Pour autant, est-ce que le modèle à venir sera moins cher ou est-ce que Tesla en profitera pour gonfler sa marge ? Il est probablement un peu trop tôt pour se réjouir…