Ce n’est pas la première fois qu’on prédit la mort des NFT. Pourtant, les non fungible tokens se portent encore bien — et l’enthousiasme autour d’eux ne s’essouffle pas tant que ça.

Les « NFT en sont au point mort », selon le Wall Street Journal. Pour Le Monde, le marché du « crypto-art s’essouffle ». « Fin de l’Eldorado numérique » sur Kulture Geek, « effondrement » chez le Journal du Geek, ou encore « ventes en chute libre » sur La Fnac : sur le web, beaucoup sont ceux qui donnent les NFT pour morts. Le marché des NFT serait-il vraiment en train de s’effondrer ? En fait, pas vraiment.

Les NFT sont devenus un sujet incontournable en 2021. Ces non funigble tokens, ou jeton non échangeable, sont adossés à la technologie de la blockchain, et c’est ce qui leur permet de jouer de rôle de certificats d’authenticité. En « mintant », c’est-à-dire en enregistrant, un fichier informatique sur la blockchain, il est possible d’en assurer la provenance, le propriétaire, et la rareté.

C’est exactement pour ces raisons que les NFT ont donné naissance à un marché de l’art qui a battu des records au début d’année 2021, avec des ventes atteignant plusieurs millions de dollars. Depuis, les ventes de NFT ont baissé, et nombreux sont ceux qui les donnent pour morts. Pourtant, les jetons non échangeables sont bien partis pour rester.

cryptopunks
Les NFT des cryptopunks, extrêmement populaires // Source : Larvalabs

Que se passe-t-il ?

Il est pourtant vrai que les signaux négatifs s’accumulent. Le 7 avril 2022, le propriétaire du NFT du tout premier tweet le mettait en vente. Acheté pour plus de 2 millions de dollars l’année précédente, le NFT n’arrive aujourd’hui pas à trouver de propriétaires et son prix a vertigineusement chuté : l’offre la plus haute en ce 9 mai 2022 n’est que de 24 600 dollars.

Le Wall Street Journal explique également dans son article que les ventes de NFT ont largement baissé : il ne se vend plus que 19 000 NFT par jour, contre 225 000 en novembre 2021. Quant au nombre de wallets actifs (c’est à dire, de personnes cherchant activement à vendre ou à acheter des NFT), il est lui aussi en diminution : ils n’étaient plus de 14 000 la semaine dernière, contre 119 000 en novembre, soit une chute de 88 % en quelques mois seulement.

Le site spécialisé Non Fungible, qui étudie les grandes tendances du marché des NFT et qui a publié une étude rassemblant les principaux chiffres pour le premier trimestre 2022 a également noté certaines baisses. Entre les trois derniers mois de 2021 et la même période en 2022, le nombre de ventes a diminué de près de moitié, et le nombre d’acheteurs a baissé de 30,91 %. En plus du nombre de ventes, c’est la valeur totale des transactions qui est en baisse : en tout, entre le 4e trimestre 2021 et le 1er trimestre 2022, les ventes ont baissé de 4,60 %, passant de plus de 8,2 milliards à 7,8 milliards.

Entre le nombre de pièces vendues et leur prix en baisse, de nombreux indicateurs portent à croire que le secteur des NFT ne se porte pas bien. Mais pourtant, c’est encore loin d’être le cas.

piggybank-70eJ0cD5ORs-unsplash
Les NFT Bored Ape Yacht Clun ont continué à battre des records // Source : PiggyBank / Unsplash

Les « NFT d’occasion » sont toujours aussi populaires

Tout d’abord, il n’y a pas que des mauvaises nouvelles pour le secteur : le prix moyen des NFT a augmenté de 80 %, montrant que dans leur grande majorité, les tokens continuent de prendre de la valeur. Le temps moyen passé en possession d’un NFT avant de le revendre est également en augmentation, ce qui montre que le marché, s’il est toujours spéculatif, est moins agité et instable que l’année dernière.

Ces indicateurs, importants, n’ont pas été pris en compte par certains observateurs, ce qui fausse globalement l’image du secteur. Ainsi, il est également important de noter que les ventes de ce qu’on pourrait appeler « seconde main » sont en augmentation et représentent une plus large part des transactions que jamais. Ce « marché d’occasion » représente désormais 90% de la valeur échangée et approximativement 70% des volumes de vente, selon Non Fungible.

Enfin, comme le souligne Non Fungible dans son rapport, il est très important d’indiquer que « les tendances de 2022 confirment que, de plus en, plus, le prix des NFT est décorrélé de celui des crypto-monnaies ». Alors que la valeur du bitcoin est toujours instable, une telle tendance confirme que les NFT sont de plus en plus vus comme des valeurs refuges pour les propriétaires de crypto-monnaies.

Dans un Discord dédié, les membres de l »équipe du site ont notamment expliqué que, « bien que le nombre de portefeuilles actifs est en baisse, le nombre d’acheteurs est toujours supérieur au nombre de vendeurs », ce qui est, selon eux, « le signe qu’il y a toujours de l’intérêt pour les NFT ». De plus, « avec quasiment 8 milliards de dollars de vente réalisés pendant le premier trimestre. de 2022, on ne peut pas vraiment dire que le marché se soit effondré », soulignent-ils. « Nous observons une stabilisation du marché des NFT, conformément à ce que nous avions remarqué fin 2021

etude-nonfungible
Un extrait de l’étude sur les NFT réalisée par Non Fungible // Source : Non Fungible

Un marché en « stabilisation »

Il ne faut pas oublier que, l’année dernière, le secteur des NFT a grossi extrêmement rapidement, attirant de très nombreux visiteurs et un nombre tout aussi important de nouveaux projets. « Le marché des NFT est en train de ‘digérer’ tous les NFT mis en circulation l’année dernière », explique le rapport de Non Fungible. Le marché, qui était arrivé à saturation et avait enchaîné les records, commence à peine à se réguler et à se stabiliser.

S’il y a donc bien une baisse dans les ventes de NFT, il n’est pas encore venu le temps de paniquer : ce n’est pas encore la fin des NFT, loin de là. L’année dernière, certains observateurs prédisaient déjà la mort de ces tokens, alors qu’on voyait à peine poindre le début du marché de seconde main des NFT — et aujourd’hui, ils sont toujours là.

Ce n’est cependant pas parce que le marché est en train de se stabiliser que les records de prix ont été atteints. La popularité des NFT à collectionner est toujours là, et elle est toujours impressionnante. La collection des Bored Ape Yacht Club en est l’exemple parfait : les singes sont les tokens les plus recherchés du moment, et ils s’arrachent à des sommes impressionnantes. Leur popularité est telle que, lors du lancement du projet de métaverse des Bored Ape, les NFT de terrain se sont vendus tellement rapidement que les transactions ont, pendant un temps, bouché la blockchain de l’Ethereum — preuve que les NFT ont encore de beaux jours devant eux.