Deux NFT CryptoPunks se sont vendus à plus de 16 millions de dollars à quelques jours d’écart en ce mois de mars 2024. Serait-ce le signe d’un retour en force des NFT ? Loin de là.

16,42 millions de dollars : c’est le prix auquel s’est vendu un NFT CryptoPunks, le 20 mars 2024. Si la somme en elle-même est impressionnante, il ne s’agit pas d’un record : en 2021, un autre NFT de la collection appelée CryptoPunks s’est vendu pour 23 millions de dollars, et le NFT le plus cher de l’histoire, une œuvre de l’artiste Beeple, est parti pour 69 millions de dollars.

Pourtant, cette vente est notable à plusieurs égards. Tout d’abord, c’est le deuxième NFT CryptoPunks à être vendu pour plusieurs millions de dollars ce mois-ci : un premier NFT est parti pour 16,03 millions le 3 mars, ce qui montre que la collection est toujours aussi populaire. Enfin, ces deux ventes d’affilée sont d’autant plus impressionnantes qu’elles surviennent alors que le marché des NFT est en chute libre depuis 2021, et que beaucoup pensaient la hype des tokens non fongibles terminée. Ces ventes signifient-elles que le bear market est fini et que les ventes de NFT pourraient repartir à la hausse ? Pas si vite.

Le CryptoPunk 7804, vendu pour 16,42 millions de dollars // Source : LarvaLabs
Le CryptoPunk 7804, vendu pour 16,42 millions de dollars // Source : LarvaLabs

Ce n’est pas le retour des NFT

Ce n’est pas parce que deux NFT ont été vendus à prix d’or que l’on peut dire que le marché a retrouvé la forme. Un rapide coup d’œil suffit pour voir que le nombre de ventes est toujours très bas, loin des records atteint en 2021 et 2022 — et ce malgré une légère amélioration depuis le début de l’année 2024 par rapport à fin 2023.

Le marché des NFT n'a jamais retrouvé le pic de 2021 // Source : The Block / CryptoSlam
Le marché des NFT n’a jamais retrouvé le pic de 2021 // Source : The Block / CryptoSlam

Il n’y a pas que le nombre de ventes qui est en berne : en moyenne, les sommes investies sont également bien moindres sur le marché début 2024 qu’elles ne l’étaient en début d’année 2023. Les deux ventes récentes des CryptoPunks semblent donc être plus des « anomalies » du marché qu’un indicateur du retour en puissance des NFT.

Le volume de vente et les prix sont en baisse // Source : NonFungible
Le volume de vente et les prix sont en baisse // Source : NonFungible

Comment donc expliquer le succès des CryptoPunks ? Il faut tout d’abord savoir que cette collection de NFT a toujours été extrêmement populaire, et compte parmi les plus reconnaissables, avec les Bored Apes Yacht Club. Bien que leur prix plancher ait chuté ces dernières années, avec l’ensemble du marché, les CryptoPunks ont toujours été considérés comme une collection « de luxe ». Leur prix s’est donc relativement maintenu, tandis que la grande majorité des autres NFT a perdu en valeur : 95 % des projets ne vaudraient aujourd’hui plus rien. Le grand nombre de projets avortés et d’arnaque a également nui à la réputation de l’industrie : il y a beaucoup moins d’acheteurs potentiels qu’avant.

Les CryptoPunks ont été assez populaires pour tirer leur épingle du jeu et rester pertinents pendant le bear market. Aujourd’hui, alors que l’industrie des crypto-monnaies retrouve des couleurs et que les prix repartent à la hausse, mécaniquement, les CryptoPunks augmentent en valeur.

La récente hausse impressionnante du prix du bitcoin a entrainé tout le secteur des crypto-monnaies vers le haut. L’Ethereum, la blockchain qui accueille la plupart des projets de NFT (dont les CryptoPunks), a ainsi vu sa valeur exploser. Le succès des CryptoPunks ne permet donc pas de présager d’un retour en force des NFT — mais cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de nouveaux records.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !