Si vous souhaitez tester Windows 11, mais avez peur pour la stabilité de votre système, bonne nouvelle : l’OS est désormais disponible en version bêta. Cela ne garantit pas que vous serez épargnés par les bugs, mais cela devrait vous éviter les instabilités les plus gênantes.

La nouvelle version de Windows continue à faire son chemin. Sorti le 24 juin, le nouvel OS de Microsoft vient d’arriver dans le canal Beta pour les membres Windows Insider. Une bonne nouvelle pour celles et ceux qui ne voulaient pas essuyer les plâtres des toutes premières versions de l’OS.

Un peu moins de bugs

Jusqu’ici réservé aux membres inscrits sur le canal Dev (le plus instable de tous), Windows 11 vient donc d’élargir un peu sa base utilisateur grâce à l’arrivée d’une version bêta supposément plus stable.

La version 22000.100 du nouveau système d’exploitation de Microsoft devrait donc poser moins de problèmes à celles et ceux qui voudraient essayer l’OS. L’arrivée dans le canal bêta ne signifie pas que vous ne rencontrerez aucun bug, mais au moins que les dysfonctionnements les plus gênants devraient être gommés. Cela devrait permettre à Microsoft de récolter plus de retours sur son OS, dont la compatibilité matérielle est encore assez floue.

Comme Microsoft l’indique, le canal bêta bénéficie de mise à jours « plus fiables que les builds du canal de développement // Source : Capture d’écran

Cette version étant commune aux canaux Dev et Beta, il est possible pour les membres du premier de basculer sur le second pendant un bref moment. Vous pourrez ainsi continuer à profiter de Windows 11 sans être exposés à des bugs trop importants. Le canal Beta évoluera ensuite plus lentement que le Dev pour laisser le temps aux équipes de corriger les différents problèmes.

Il y a toujours des risques

Si Microsoft juge que son OS est suffisamment stable pour être proposé à une part plus importante du parc informatique en circulation, nous vous déconseillons tout de même d’installer cette version sur votre machine principale. Même en bêta, vous pouvez rencontrer des instabilités ou des problèmes de compatibilité divers.

Si vous savez ce que vous faites et êtes prêt à prendre le risque, on vous explique comment tester les préversions de Windows 11 par ici. Choisissez simplement le cycle de développement « Beta » plutôt que Dev au moment de vous enrôler dans le programme Windows Insider.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo