Microsoft a annoncé une nouveauté pour le Xbox Game Pass. Les abonnés Ultimate pourront bientôt profiter de la technologie cloud gaming sur les consoles Xbox. Pour quoi faire ?

Xbox a ouvert la gamescom 2021 avec une longue conférence dont on ne retiendra finalement pas grand-chose. Sauf peut-être l’arrivée d’une nouvelle fonctionnalité dans le Xbox Game Pass pour les membres Ultimate : comme l’indique Microsoft dans un communiqué publié le 24 août, le cloud gaming arrive sur les consoles Xbox. Cette technologie est déjà employée pour permettre aux propriétaires d’un PC, d’une tablette ou d’un smartphone de jouer à une partie du catalogue Xbox.

Toutes les consoles Xbox actuellement commercialisées sont concernées : de la Xbox One (2013) à la Xbox Series S (2020), en passant par la Xbox Series X (2020). Et s’il peut paraître étonnant de voir Microsoft intégrer le cloud gaming à des produits pensés pour installer des jeux, les apports sont en réalité nombreux et bienvenus. La fonctionnalité sera d’abord testée par les membres Xbox Insider, dès cet automne.

Le cloud gaming sur les consoles Xbox // Source : Microsoft

Tout ce que va permettre le cloud gaming sur les consoles Xbox

Le premier bénéfice évident sera pour les propriétaires d’une Xbox One, qui pourront accéder à certains titres nouvelle génération normalement réservés à la Xbox Series S et la Xbox Series X. Microsoft donne déjà deux exemples : Microsoft Flight Simulator et The Medium. À l’heure actuelle, la firme de Redmond préfère encore multiplier les sorties sur sa console d’avant, mais ce sera de moins en moins le cas. Autrement, le cloud gaming permettra de contourner la rupture technologique avec, en prime, un accès en un seul clic.

Pour les propriétaires d’une Xbox Series S et/ou d’une Xbox Series X, pas du tout concernés par le premier point, le cloud gaming pourra faire gagner du temps (accéder directement à un jeu sans subir les délais d’installation). Mieux, la technologie permettra de soulager l’espace de stockage interne, puisqu’il y aura moins de jeux à conserver. Il est très facile d’envisager un scénario où l’utilisatrice ou l’utilisateur décide d’installer ses jeux préférés et d’opter pour le cloud gaming pour les autres (on pense aux nombreux titres indépendants disponibles sur le Xbox Game Pass). C’est un réel avantage pour la Xbox Series S, qui offre à peine 350 Go d’espace de stockage.

Microsoft entrevoit enfin des possibilités sociales. Un ami vous invite à une session de Sea of Thieves mais le jeu n’est pas installé sur votre Xbox ? Pas de problème, le cloud gaming abattra cet obstacle.

Le cloud gaming sur les consoles Xbox // Source : Microsoft

Le cloud gaming sur Xbox, comment ça marche ?

À noter que le cloud gaming ne permettra pas d’accéder à tous les jeux intégrés dans l’abonnement. La sélection en question (292 productions tout de même) sera symbolisée par un petit nuage dans l’onglet Xbox Game Pass. On pourra choisir de jouer tout de suite ou d’installer le jeu.

En termes de performances techniques, Microsoft vise une définition 1080p et un framerate à 60 images par seconde, comme c’est le cas pour les appareils qui en profitent déjà. Ce point est important à garder en tête pour les propriétaires d’une Xbox Series X : la console la plus puissante fera toujours mieux tourner les jeux installés (comme nous le confiait Phil Spencer, patron de la branche Xbox, dans une interview réalisée durant l’E3 2019).

Il faudra bien évidemment une bonne connexion internet pour en profiter. Microsoft n’a donné aucune précision à ce sujet, mais on sait que le Xbox Game Pass a besoin d’une bande passante de 10 Mbps, en Wi-Fi ou en LTE, pour fonctionner sur mobile ou PC.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo