Microsoft a annoncé une énième fonctionnalité pour la Xbox Series X, qui pourra donc convertir tous les jeux en HDR, même ceux des anciennes générations.

Depuis plusieurs mois, Microsoft communique régulièrement sur la Xbox Series X, dont on connaît déjà le design (contrairement à la PS5 de Sony). Et, à chaque nouveau communiqué, on découvre une fonctionnalité et/ou une technologie inédites. Dans un billet publié le 28 mai, la firme de Redmond a rappelé que sa future console accueillera un catalogue de jeux couvrant quatre générations (depuis la première Xbox). Où l’on découvre qu’ils seront tous affichés… en HDR.

Sur le marché des consoles, le HDR est apparu avec le couple PS4/Xbox One. Le HDR, ou High Dynamic Range permet, en simplifiant au maximum, d’étendre avec plus de nuance les écarts de luminosité entre les points les plus sombres et les plus clairs d’une image. Les apports sont nombreux en matière de contraste, de restitution des couleurs, de lisibilité et d’accentuation des effets visuels (exemple : des flammes plus aveuglantes). Dans les jeux vidéo, cela aboutit à un rendu plus réaliste.

Xbox Series X // Source : Microsoft

Veut-on vraiment du HDR partout ?

On ne s’attendait pas à voir la technologie HDR — que nous apprécions particulièrement — être évoquée dans un long discours élogieux sur la rétrocompatibilité de la Xbox Series X (qui devrait être bien meilleure que la PS5 sur ce point). Concrètement, la console disposera d’une « technologie » qui active le HDR sans aucun impact sur la performance du jeu. « Et nous pouvons également l’appliquer aux titres Xbox 360 et Xbox d’origine développés il y a près de 20 ans, bien avant l’existence du HDR », précise Microsoft. 

La Xbox Series X sera donc capable de convertir un jeu SDR pour l’afficher en HDR comme s’il avait été conçu pour. Certains téléviseurs sont déjà équipés d’un tel mode d’affichage, mais souvent avec des résultats décevants tant ils dénaturent le contenu. Ces artifices visent à augmenter artificiellement la plage dynamique, ce qui peut occasionner des dérives qui font plus de mal que de bien.

En somme, on demande à voir cette technologie en action, puisqu’elle pourrait ne pas s’avérer pertinente dans certains cas. Dans un passé récent, on a pu constater que le rendu HDR de Red Dead Redemption 2 — titre pourtant récent — était moins bon que celui SDR. Il est la preuve qu’il ne faut pas faire n’importe quoi avec le HDR.

Pour Microsoft, cette fonctionnalité permet surtout d’ajouter une ligne à l’argument rétrocompatible de la Xbox Series X. Aux yeux de la multinationale américaine, il n’est pas seulement question de faire tourner nos vieux jeux, mais aussi d’offrir une expérience encore meilleure que dans les souvenirs. En plus du HDR pour tous, elle a évoqué des améliorations touchant la définition, le framerate (jusqu’à 120 fps) et les temps de chargement. Les jeux rétrocompatibles bénéficieront en prime du Quick Resume, « qui permet aux joueuses et aux joueurs de reprendre leur expérience là où ils l’avaient laissée et s’applique à plusieurs jeux en simultané ».

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo