Netflix a annoncé une réduction du bitrate pour toutes ses définitions. Est-ce que cela va détériorer la qualité des vidéos ? Est-ce que les vidéos en HD ou en 4K ne sont plus disponibles ? C'est plus compliqué : explications.

Le 19 mars 2020, Netflix a annoncé une baisse du bitrate de ses séries, documentaires et films en Europe et ce, pour une période minimale de 30 jours. Cela fait suite à une conversation avec le commissaire européen Thierry Breton, inquiet de la saturation des réseaux Internet à cause du confinement nécessaire par temps d’épidémie. Le géant de la SVoD a employé le terme « bitrate » (débit binaire en français, mais peu utilisé) à bon escient. Mais cette déclaration ajoute une couche de technicité avec laquelle le grand public n’est pas familier.

Que change en pratique la décision de Netflix pour vous ? Réponses.

Est-ce que la « HD » n’est plus disponible sur Netflix ?

Non. C’est bien toute la subtilité : les hautes définitions, jusqu’à la 4K UHD avec HDR, restent disponibles sur Netflix. Pour le comprendre, il faut imaginer qu’une vidéo en 4K est un cadre d’une certaine taille, 3 840 pixels de large pour 2 160 pixels de haut pour être exact. À l’intérieur de ce cadre, où la vidéo est jouée, vous pouvez mettre le bitrate que vous souhaitez, c’est-à-dire le nombre de données envoyées chaque seconde pour remplir le cadre. Ainsi, on pourrait forcer la comparaison visuellement : sur le dessin ci-dessous, la taille du cadre est la même à gauche et à droite, mais la qualité est différente.

En pratique, c’est un peu plus complexe, car notre exemple donne à croire que le nombre de pixels affichés change : ce n’est pas le cas, la 4K affichera toujours 3 840 x 2 160 pixels. Mais la compression plus forte peut faire des « pâtés de pixels », qui enlèvent de la précision à une image. Souvenez-vous : c’est exactement ce qui s’est produit lors du fameux épisode 3 de la saison 8 de Game of Thrones, jugé illisible à cause de sa mauvaise compression. Notre test comparatif avec le Blu-ray, dont le support physique autorise un bitrate élevé et constant puisqu’il n’y a rien à « télécharger », était sans appel : à définition égale, la version Blu-ray était nettement supérieure.

À titre de comparaison, la 4K sur YouTube a un bitrate entre 17 et 23 Mb/s, quand un Blu-Ray UHD de 100 Go a un bitrate de 128 Mb/s. Pour la même définition, vous faites passer 5 fois plus d’informations qui sont autant de détails à l’écran.

Tout cela pour revenir à Netflix : oui, vous pourrez continuer à regarder en 4K, en 1080p Full HD ou en HD 720p. Mais le géant de la SVoD a annoncé que le bitrate minimal pour garantir une bonne expérience de lecture serait utilisé à chaque fois. Est-ce que cela sera perceptible en pratique ? Si vous avez un œil particulièrement sensible à la qualité de la vidéo et un équipement TV haut de gamme, peut-être. En revanche les scènes en mouvement rapide (caméra qui bouge, sport, etc.) ont besoin d’un bitrate plus élevé pour garder une perception de qualité, sans défaut apparent, puisque l’information à l’écran change plus vite : elles pourront apparaître dégradées avec un bitrate plus faible.

Le bitrate de Netflix selon la définition utilisée // Source : Netflix

Il faut en revanche savoir que Netflix travaille avec des algorithmes d’ajustement du bitrate particulièrement puissants, détaillés de nombreuses fois dans des articles techniques, et enviés par les acteurs de la SVoD. Il est fort probable que vous ne perceviez pas la différence si votre support est un smartphone, une tablette ou un écran d’ordinateur.

Est-ce que je peux demander un remboursement si je paie un forfait Netflix 4K UHD ?

Forfaits Netflix // Source : Capture Netflix

Compte tenu de ce qui a été écrit juste au-dessus, la réponse est non. Vous continuez de profiter de la meilleure définition possible permise par votre forfait Netflix, même si le bitrate est plus faible que d’habitude. En réalité, la technologie de bitrate adaptatif de Netflix fait que vous avez probablement déjà fait l’expérience de ce qui se passe actuellement en Europe : si votre connexion Internet a connu une baisse pendant que vous regardiez une série, Netflix a automatiquement ajusté le bitrate pour continuer à vous montrer votre vidéo plutôt que de la couper et de vous faire attendre la suite.

Au cours d’un visionnage, Netflix ajuste en permanence la qualité du contenu pour qu’elle soit tout à la fois la moins consommatrice de bande passante et la plus agréable à l’œil possible. Reste qu’un bitrate minimal est une moins bonne expérience qu’un bitrate maximal.

Partager sur les réseaux sociaux