À l’occasion de la publication de ses résultats financiers pour le second trimestre de 2023, Apple a donné des indices sur sa future utilisation des IA génératives, alors qu’un projet d’AppleGPT aurait vu le jour en interne. La marque réalise malgré tout de très bons résultats.

Avec un chiffre d’affaires de 60,6 milliards de dollars en trois mois, sans aucune sortie majeure sur cette période, le chiffre d’affaires d’Apple au second semestre 2023 a de quoi faire rêver de nombreuses entreprises. Pourtant, et c’est tout le paradoxe des géants comme Apple, il s’agit de résultats en-dessous des espérances (et surtout inférieurs à ceux de l’année dernière, où Apple avait rapporté 63,4 milliards de dollars). Apple, comme d’autres, semble victime du ralentissement de la demande pour les produits, dans un contexte économique imprévisible. L’iPhone (-2,45 %), l’iPad (-19,83 %) et le Mac (-7,33 %) ont tous moins rapporté au T2 2023.

Heureusement pour Apple, deux données vont dans son sens. Premièrement, les services (un des gros chantiers de Tim Cook ces 10 dernières années) vont très bien. Ils lui ont rapporté 21,3 milliards de dollars à eux seuls, soit 8,21 % de plus que l’année dernière. Ensuite, puisqu’Apple fait des marges sans aucun équivalent dans l’industrie, son bénéfice net est aussi en hausse. Apple a mis 19,9 milliards de dollars de côté ce trimestre, soit un peu plus qu’il y a un an (+2,26 %), malgré un chiffre d’affaires en baisse.

Tim Cook parle encore d’intelligence artificielle

Apple est l’entreprise du secret. Généralement, elle ne dit rien avant d’avoir officiellement annoncé un produit. Un fait qui s’est particulièrement vérifié avec le Vision Pro, le casque de réalité virtuelle annoncé en juin 2023, mais jamais confirmé avant (malgré des années de rumeurs).

Pourtant, depuis quelques temps, Apple semble s’aventurer prudemment sur le terrain de l’intelligence artificielle. Après avoir déclaré son intérêt pour ChatGPT, Tim Cook, le patron d’Apple, en a de nouveau parlé lors d’un entretien avec Reuters pour commenter l’annonce des résultats financiers de la marque : « Nous menons des recherches sur un large éventail de technologies d’IA, y compris l’IA générative, depuis des années. Nous allons continuer à investir, à innover et à faire évoluer nos produits de manière responsable grâce à ces technologies afin d’enrichir la vie des gens ». Tim Cook fait alors référence au budget R&D d’Apple, évidemment élevé.

Pour accéder au Apple Vision Pro à l'Apple Park, il fallait être patient. // Source : Numerama
L’Apple Vision Pro le jour de son annonce à l’Apple Park. // Source : Numerama

À quoi faut-il s’attendre chez Apple ? On a d’abord parlé d’un projet d’IA pour la santé et le sport, avant de parler d’un AppleGPT, qui pourrait dans un premier temps améliorer drastiquement Siri. Le fait que Tim Cook communique sur le sujet indique qu’Apple veut rassurer sur son retard pris sur Google, Microsoft ou OpenAI.

L’iPhone 15 en sauveur ?

« Le secteur des smartphones est actuellement difficile aux États-Unis ». Pour justifier la baisse de l’iPhone, sa poule aux œufs d’or, Tim Cook met surtout en avant le marché américain, son plus fort, qui achète moins d’appareils. La réalité est que la baisse est mondiale, le marché du smartphone ne cesse de tomber depuis la fin de la pandémie, même si Apple a toujours été un des moins impactés .

Dans les prochaines semaines, l’arrivée de l’iPhone 15 pourrait donner un coup de boost à Apple. Reste à savoir si la demande sera suffisamment élevée pour lui permettre de battre des records, ou si l’iPhone 15 se contentera de remettre une pièce dans la machine.

Source : Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.