Les résultats financiers d’Apple pour le dernier trimestre de 2022 sont moins bons qu’espérés, avec une baisse de son chiffre d’affaires de 5 % d’une année sur l’autre. La faute à l’iPhone 14 Pro, introuvable jusqu’à janvier.

Habituellement, la publication des résultats financiers d’Apple au premier trimestre d’une nouvelle année est accompagnée de la mention « record historique ». La marque californienne, imperméable aux crises, empile les milliards de dollars et a l’habitude de défier les prédictions des analystes. Les trois derniers mois de 2022 brisent malheureusement cette tradition, Apple a réalisé un moins bon trimestre qu’il y a un an, a-t-on appris le 2 février 2023.

Avec un chiffre d’affaires de 117,2 milliards de dollars, pour 30 milliards de bénéfices, Apple est loin d’être à plaindre. Cependant, la comparaison avec l’exercice record de l’année dernière fait forcément mal. Début 2022, Apple annonçait un chiffre d’affaires de 123,9 milliards de dollars, pour 34,6 milliards de bénéfices. C’est 5,5 % et 12,4 % de plus que cette année, ce qui devrait provoquer une petite baisse de l’action Apple à l’ouverture de Wall Street le 3 janvier.

L’iPhone, seul responsable ?

Au début du mois de novembre, Apple avait surpris en annonçant par communiqué être victime de la fermeture d’usines en Chine. La marque, dans un comportement inhabituel, alertait ses investisseurs sur le risque de ne pas avoir assez d’iPhone à Noël. Quelques jours plus tard, le 17 novembre, sa prédiction s’est avérée correcte. Passé cette date, il était impossible de se faire livrer un iPhone 14 Pro à temps pour Noël.

La pénurie d’iPhone a-t-elle joué ? Si Apple ne communique plus sur son volume de ventes, la société détaille dans ses résultats financiers les chiffres d’affaires de chacune de ses catégories. On peut y constater que les iPhone ont rapporté 65,8 milliards de dollars ce trimestre, contre 71,6 milliards il y a 1 an. Cet écart de 5,8 milliards de dollars correspond quasiment aux 6,7 milliards non gagnés lors de cet exercice fiscal. L’iPhone est bien le grand responsable de la baisse du chiffre d’affaires d’Apple, mais il est impossible de dire si la pénurie est la seule responsable. Le marché du smartphone subit actuellement une crise.

iPhoneMaciPadWatch, Maison et accessoiresServicesTotal
Fin 202265,7757,7359,39613,48220,766117,154 milliards
Fin 202171,62810,8527,24814,70119,516123,945 milliards
Fin 202065,5978,6758,43512,97115,761111,439 milliards
Fin 201955,9577,1605,97710,01012,71591,819 milliards
Apple est victime de sa dépendance à l’iPhone, qui a représenté 56 % de son chiffre d’affaires ce trimestre.

Dans les autres catégories, il y a des hauts et des bas. Le Mac et les accessoires rapportent moins, mais les iPad et les services compensent. Le lancement tardif des nouveaux MacBook Pro peut expliquer la baisse de 3 milliards de dollars de cette catégorie. Si cette piste est la bonne, alors les prochaines résultats d’Apple verront une hausse de la vente de Mac.

En comparant les résultats de 2022 à ceux des années précédentes, on constate qu’Apple reste très loin d’une crise. Ses résultats de janvier 2023 sont les deuxièmes meilleurs de son histoire, juste derrière ceux de l’année dernière. L’iPhone, malgré la pénurie, signe aussi sa deuxième meilleure performance.

2 milliards d’appareils Apple actifs

En plus de se féliciter pour la bonne santé de ses services (dont les prix ont augmenté récemment), Apple a profité de l’annonce de ses résultats financiers pour annoncer le franchissement d’un seuil symbolique. Il y a 2 milliards d’appareils Apple actifs dans le monde, ce qui inclut toutes ses catégories de produits. C’est 200 millions de plus qu’il y a un an.

Source : Numerama

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !