Vous voyez des photos carrées sur Twitter ? C’est normal. Twitter Blue for Business est un nouveau programme de certification d’identité pour les entreprises sur le réseau social. Il permet aux entreprises de nommer leurs filiales et leurs employés notables et de certifier leur identité. Blue for Business est actuellement en phase de test et sera lancé plus largement en 2023.

Twitter n’a pas encore augmenté sa limite de caractères, mais le réseau social a déployé un changement majeur la semaine du 20 décembre : Twitter Blue for Business. En tant qu’utilisateurs et utilisatrices du réseau social, vous le verrez forcément, car les photos de profil des entreprises sont devenues carrées. Auparavant, seul un petit macaron doré permettait de distinguer les entreprises des utilisateurs certifiés à l’ancienne ou parce qu’ils ont payé (macaron bleu).

Mais cette nomenclature carrée, qui a forcé les marques à changer leur photo de profil dans la panique, cache un système un poil plus complexe. Twitter Blue for Business fait en effet partie des idées de modèle d’affaires d’Elon Musk, qui entend bien faire de Twitter un espace de choix pour la communication des marques et des entreprises. Le programme permet en effet à une marque de nommer ses filiales et ses comptes associés, ainsi que ses employés « notables ».

En d’autres termes, une entreprise aura un pouvoir de certification à son échelle, ce qui permettra de résoudre certains soucis liés à la vérification d’identité. Un média pourra par exemple affilier tous ses journalistes à sa publication, ce qui permettra de les distinguer de comptes faisant de l’usurpation d’identité et leur rendra une légitimité pour enquêter sur le réseau social. Quiconque verra le logo d’un média à côté du nom d’un profil Twitter pourra assumer que c’est le média qui a pris cette décision et donc que le profil Twitter est bien celui d’un employé authentique.

Twitter Blue for Business // Source : Capture d'écran Numerama
Twitter Blue for Business // Source : Capture d’écran Numerama

Blue for Business, un outil contre l’usurpation d’identité

La même démarche s’applique à toutes les entreprises : le PDG d’une société pourra afficher son logo à côté de son nom et aura donc le seul compte « certifié » comme faisant partie de l’entreprise. Dans un sens, c’est un moyen de lutter contre la prolifération des arnaques mettant en scène des CEO de la tech — Elon Musk, Bill Gates ou Jeff Bezos au premier rang — pour promouvoir des scams ou des plateformes d’échange de cryptomonnaies.

Reste que le design d’une timeline Twitter devient chargé : l’exemple partagé par le compte qui s’occupe de Blue for Business n’est, lui-même, pas des plus clairs. Possédé par Twitter, le compte @TwitterBusiness est affilié au compte @Twitter et a la même photo de profil. Elle se retrouve donc deux fois sur la même page, avec le macaron doré au milieu. Un employé de Twitter aura sa photo de profil ronde, le macaron bleu et le logo Twitter carré à la fin de son pseudo. Une personne ne connaissant pas ces règles n’aura pas immédiatement l’information sur la relation entre les différents logos.

Fin décembre 2022, Blue for Business est un programme de test lancé avec quelques entreprises. À termes, il devrait proposer d’autres fonctionnalités. Et, évidemment, être payant.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.