Pour la première fois en 2022, la Lune a été éclipsée. Une partie de la planète a pu assister à ce phénomène astronomique. L’événement a même été immortalisé dans plusieurs clichés saisissants.

La première éclipse de Lune de l’année 2022 était en partie visible depuis la France, ce lundi 16 mai. À l’occasion de cette éclipse totale, la Terre a momentanément projeté son ombre sur la Lune. Ce phénomène astronomique marquant le mois de mai 2022 a pu être photographié par des observateurs et observatrices.

Pour rappel, une éclipse de Lune survient lors d’un alignement entre le Soleil, la Terre et la Lune (dans cet ordre). C’est notre planète qui, en bloquant le rayonnement de l’étoile qui vient d’habitude éclairer la Lune, qui est responsable du phénomène.

Voilà les plus belles images de l’éclipse lunaire du 16 mai 2022.

éclipse lune marseille
L’éclipse totale de Lune surplombant Marseille. // Source : Flickr/CC/Alexandre Santerne (photo recadrée)

Une partie de l’Europe a pu voir la phase de totalité ce lundi matin, très tôt. Plusieurs photographies ont ainsi pu être prises depuis la Vendée, avec au premier plan le Phare feu de Grosse Terre.

À Étretat, après des mois de préparation, cette image spectaculaire de l’éclipse au-dessus des falaises a été obtenue le 16 mai.

Le phénomène était entièrement visible depuis l’est de l’Amérique du nord et depuis l’Amérique du sud. Sur l’image suivante, on peut ainsi admirer l’éclipse depuis la ville de Fayetteville, en Caroline du Nord (États-Unis).

éclipse lune caroline du nord
L’éclipse vue depuis Fayetteville. // Source : Flickr/CC/jalexartis Photography (photo recadrée)

Un soupçon d’éclipse de Lune entre les nuages

Contrairement à une éclipse solaire, l’observation d’une éclipse lunaire ne nécessite pas de prendre de précautions particulières pour protéger ses yeux. L’élément qui risque le plus de gêner sa visibilité est la météo. Par endroits, la couverture nuageuse menaçait d’empêcher de voir le phénomène. C’était par exemple le cas à Paris, comme l’ont constaté des observateurs sur place.

L’image suivante a par exemple été obtenue 5 minutes avant la fin de la phase de totalité de l’éclipse, alors que les nuages venaient juste de s’en aller.

éclipse lune
La phase totale de l’éclipse lunaire du 16 mai. // Source : Flickr/CC/bgwashburn (photo recadrée)

L’éclipse du 16 mai rappelle aussi à quel point il n’est pas évident de prendre en photo la Lune avec un simple smartphone. Il vaut mieux utiliser un appareil photo numérique pour espérer faire de belles photos de la Lune — qu’elle soit éclipsée ou non.

Dans cette autre image poétique, on peut contempler non seulement la Lune éclipsée, mais aussi la constellation du Scorpion et sa belle étoile orangée Antarès.

Les différentes étapes de l’éclipse ont été immortalisées, ici depuis le site du Grand réseau d’antennes millimétrique/submillimétrique de l’Atacama (ALMA), dans le nord du Chili. La phase totale de l’éclipse n’a duré que 1 heure et 24 minutes, ce qui est assez bref pour une éclipse de Lune.

éclipse phases
Étapes de l’éclipse lunaire. // Source : Flickr/CC/Sergio Otarola (photo recadrée)

L’intégralité de l’éclipse a été retransmise en direct par la Nasa. Vous pouvez la revoir sur la chaine YouTube de l’agence spatiale.