L'édition 2018 des Nuits des étoiles débutera le 3 août. Plus de 470 évènements seront organisés au cours du week-end.

Avec la superbe éclipse lunaire qui a eu lieu le 27 juillet dernier, peut-être vous êtes-vous pris de passion pour l’astronomie ? Si vous souhaitez cultiver un tant soit peu ce nouveau et peut-être fugace centre d’intérêt, ou si vous cherchez tout simplement une occupation pour le week-end du 3 au 5 août, sachez que l’édition 2018 des Nuits des étoiles est sur le point de commencer.

Or, celle-ci revêt un caractère particulier puisque Mars est particulièrement proche de la Terre cette année : elle ne se trouve « qu’à » 57,6 millions de kilomètres. Une telle proximité n’avait plus été constatée depuis quinze ans. En effet, les orbites de la Terre et de Mars font que les deux planètes s’éloignent et se rapprochent régulièrement, entre 54 et 401 millions de kilomètres.

C’est donc une bonne occasion de mieux distinguer la planète rouge, que ce soit à l’œil nu (bon, vous verrez surtout un petit point brillant), avec des jumelles ou, si vous avez l’équipement adéquat, avec un télescope grand public. Vous voulez plus puissant afin de voir des détails invisibles autrement ? Alors c’est vers un club d’astronomie ou bien un observatoire qu’il vous faudra vous tourner.

Où aller pour les Nuits des étoiles ?

Si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement pendant les Nuits des étoiles, sachez que l’Association Française d’Astronomie a mis en place une carte interactive sur Google Maps afin de recenser tous les sites susceptibles d’accueillir du public et de proposer des activités autour de l’observation spatiale. Plus de 470 évènements sont actuellement listés, essentiellement en France métropolitaine.

On trouve toutefois quelques évènements ailleurs, que ce soit en outre-mer (que ce soit à La Réunion, à la Martinique ou en Nouvelle-Calédonie) ou à l’étranger (Belgique, Maroc, Suisse et Algérie). Le détail de chaque évènement est donné, ainsi que des coordonnées de contact pour se renseigner. Bon nombre des manifestations référencées sont accessibles gratuitement.

Quelques conseils

Si vous n’avez aucun évènement près de l’endroit où vous vous trouverez du 3 au 5 août, sachez que vous pouvez tout aussi bien observer le ciel par vous-même : tirez votre chaise longue la nuit tombée et contemplez le ciel à votre guise. Vous pouvez d’ailleurs tout à fait le faire en dehors des dates des Nuits des étoiles ; celles-ci ne sont à retenir que si vous envisagez de participer à un évènement.

Le seul bémol sera l’absence d’accompagnement par un passionné ou un spécialiste ; mais peut-être vous y connaissez-vous déjà. Pour le reste, il va sans dire que l’idéal est un ciel qui est bien dégagé. car votre observation pourrait sinon être contrariée. Par ailleurs, faites en sorte d’éviter la pollution lumineuse en vous éloignant, si possible, des centres urbains. Plus il fait noir, mieux c’est.

Sans matériel, il est déjà possible de profiter de la voûte céleste, de la Lune et, si vous êtes chanceux, de quelques étoiles filantes. En fonction de vos connaissances, vous pourrez aussi apercevoir certaines planètes du Système solaire, comme Mars, Jupiter et Saturne, distinguer des constellations ou des astres remarquables. Mais pour voir les anneaux ou certains détails, il faudra au moins des jumelles.

Ciel et Espace, Le + Association Française d'Astronomie

Partager sur les réseaux sociaux