Parmi les ennemis qui peuplent les environnements d’Elden Ring, on trouve une harpie qui chante une chanson en latin. Son histoire va vous briser le cœur.

Si vous avez ratissé toute la carte d’Elden Ring (comme nous l’avons fait pendant notre test), vous avez certainement été alerté par un chant latin, partagé par un ennemi effrayant qui peut s’avérer pénible à terrasser. La mélodie est mélancolique, presque enivrante. On n’ose pas se rapprocher de ce qui ressemble à une harpie au visage triste et ridé, par peur de trahir sa tranquillité. Peut-être l’avez-vous simplement évitée. Peut-être vous êtes-vous posé, non loin, pour profiter de cette douce voix. Peut-être vous a-t-elle tué.

Dans une vidéo YouTube publiée par Antonius Tertius le 13 mars, on découvre les secrets qui entourent une chanson baptisée ‘Le chant des lamentations’ et interprétée par la chanteuse hongroise Csadi Nora (avec certains défauts de prononciation justifiés qui n’aident pas à bien saisir les paroles).

Une traduction du texte en latin livre un résumé rapide de la vie de ces ennemis atypiques. Spoiler : c’est triste.

Voilà pourquoi Elden Ring peut être un jeu déprimant

Voici le texte latin : « O locus ille, beatus quondam nun deminuit. Nos destinatae matrices, nunc fiant truies. Ploravimus lacrimavimusque, sed nemo nos consolatur. Aureum cui irascebaris ? » Et sa traduction en français : « Ô chère Terre, autrefois bénie, aujourd’hui flétrie. Nous étions destinées à devenir mères, nous sommes désormais maudites. Nous nous sommes lamentées et nous avons pleuré. Mais personne ne nous a réconfortées. Être d’Or, après qui es-tu en colère ? »

Comme on peut le constater, c’est un chant qui dépeint le destin tragique de certaines créatures qui peuplent l’univers d’Elden Ring. Surtout, on peut apprécier à quel point le lore du RPG développé par FromSoftware est riche et travaillé, avec certains secrets percés bien après le lancement. C’est aussi l’occasion de rappeler que, malgré une narration plus opaque que les autres jeux, tout raconte une histoire dans Elden Ring — que ce soient les objets ou la faune et la flore. C’est brillant.

Les harpies dans Elden Ring
Les harpies dans Elden Ring // Source : Capture YouTube

L’apparence de ces harpies donne par ailleurs quelques indices sur leur passé malheureux. Avec leur carcasse décharnée, leur peau pétrifiée et leurs jambes liées, elles ne ressemblent plus à grand-chose, alors qu’elles devaient a priori devenir des épouses aimées et aimantes. Sur ce point, FromSoftware joue encore sur les petits détails : ces créatures ressemblant à des chauve-souris immenses possèdent quelques ornements maritaux. Avec ces informations à leur sujet, elles risquent de vous faire pitié, ce qui permettra éventuellement de mieux pardonner toutes ces fois où elles vous ont fait périr.