Le Steam Deck est-il vraiment une réponse de Valve à la Nintendo Switch ? Malgré leurs ressemblances physiques assez nettes, les deux consoles incarnent des visions différentes du jeu vidéo et ne peuvent pas vraiment être mises en concurrence.

Présenté discrètement le 15 juillet 2021, le Steam Deck de Valve a immédiatement été comparé à la Nintendo Switch. Il faut dire que la console portable de Valve ressemble assez nettement à celle de Nintendo. Deux joysticks, une croix directionnelle et quatre boutons d’actions encadrent un écran central tactile qui sert à afficher vos jeux. Mais au-delà du design général de la console, la Switch et le Steam Deck n’ont en fait pas grand-chose à voir.

Caractéristiques techniques

Pour bien comprendre la différence entre la console de Nintendo et celle de Valve, il est intéressant de faire un petit tour des caractéristiques techniques de chaque console. Dans un souci d’exhaustivité, nous avons intégré la fiche technique de la Nintendo Switch et de la Switch Oled sortie tout récemment.

Switch Switch OLED Steam Deck
Écran tactile 6,2 pouces (LCD) 7 pouces (OLED) 7 pouces (IPS)
Définition de l’écran 1280 x 720 pixels 1280 x 720 pixels 1280 x 800 pixels
Manettes Détachables Détachables Fixe
Mode(s) d’usage Portable, télé, table Portable, télé, table Portable, télé
Dock Oui Oui Oui
CPU Nvidia Tegra X1 (1,02 GHz) Nvidia Tegra X1 (1,02 GHz) AMD Zen 2 (2,4 à 3,5 GHz)
GPU Nvidia GM20B (768 MHz) Nvidia GM20B (768 MHz) AMD RDNA 2 (1.0-1.6GHz)
RAM
4 Go 4 Go 16 Go
Stockage 32 Go 64 Go 64 à 512 Go
Prix 299 € 359,99 € 419 à 679 €

Si on peut remarquer des similarités à l’usage entre les deux consoles (écran tactile, possibilité de jouer sur la télé), à la lecture de la fiche technique, il apparait assez clairement que le Steam Deck est mieux doté que la Switch. Son processeur est plus puissant et sa carte graphique aussi. La console de Valve a aussi plus de RAM et plus de capacité de stockage. Bref, d’un point de vue purement technique, le Steam Deck bat la Switch à plat de couture. Pour autant, les deux appareils ne jouent vraiment pas dans la même cour et la puissance brute ne raconte pas toute l’histoire.

Nintendo n’a jamais misé sur la puissance

Le Steam Deck est ni plus ni moins qu’un PC gamer qui tient au creux de la main. Pour pouvoir faire tourner tous les jeux disponibles sur Steam, l’appareil a besoin d’un maximum de puissance puisque certains titres sont particulièrement gourmands en puissance et en énergie.

En face, la Switch n’a jamais vraiment misé sur la puissance de calcul pour se démarquer. La console de Nintendo était déjà largement moins puissante qu’une PS4 ou qu’une Xbox One X lors de sa sortie, et cela ne posait déjà pas vraiment de problèmes à Nintendo. L’entreprise japonaise n’a jamais compté sur la puissance pure pour vendre des consoles. L’exemple le plus frappant est que la toute nouvelle Nintendo Switch Oled n’offre aucune puissance supplémentaire par rapport à la précédente. Les deux utilisent la même puce Tegra X1 sortie en 2015,

Sur les questions matérielles, les philosophies des deux consoles diffèrent déjà assez nettement. Mais ce n’est pas tout.

À quand Zelda sur Steam ?

L’argument massue de Nintendo pour vendre des consoles a toujours été son catalogue de jeux exclusifs. Génération après génération, Mario, Link, Zelda, Donkey-Kong et les autres se retrouvent sur les consoles de Nintendo et nulle part ailleurs. La Switch partage certes une partie de son catalogue avec d’autres consoles, mais les titres phares de la console sont pour la plupart des exclusivités.

Breath of the Wild 2 n’arrivera probablement jamais sur Steam // Source : Nintendo

Le Steam Deck peut bien proposer une débauche de puissance et un catalogue de jeu impressionnant, la console ne pourra jamais profiter de Zelda Breath of The Wild, Mario Kart ou Super Smash Bros. D’autres jeux tout aussi prenants et réussis existent évidemment sur Steam, mais mettre en concurrence deux consoles qui ont des visions vidéoludiques aussi différentes n’a pas beaucoup de sens.

Philosophiquement, la Switch est aussi une console taillée pour le multijoueur en local avec ses joy-con détachables qui font office de manettes. Il est possible de jouer à plusieurs sur le Steam Deck, mais cela exige des contrôleurs en plus. Nativement, la console de Valve est plus pensée pour les aventures en solo ou en ligne.

La logique PC et la logique console

Finalement, comparer le Steam Deck à la Switch revient à comparer un ordinateur à une console portable. Le premier est obligé de proposer une débauche de puissance pour s’adapter aux différents jeux tiers, tandis que l’autre propose une expérience maitrisée de A à Z avec des titres exclusifs et une expérience utilisateur taillée sur mesure.

La Switch est une console pensée pour le jeu, le Steam Deck est un ordinateur surpuissant qui peut entre autres faire tourner des jeux. La différence est importante.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo