La Xbox Series S et la Xbox Series X sortent le 10 novembre en France. Elles constituent la nouvelle gamme de consoles commercialisées par Microsoft. L'une est destinée au grand public tandis que l'autre s'adresse à des joueurs plus exigeants. Quels sont les accessoires, jeux et services à associer à l'une ou l'autre ? On vous guide.

En 2020, le marché des consoles passe à la nouvelle génération. Du côté de Microsoft, on voit double : il y a la Xbox Series S (299,99 euros) et la Xbox Series X (499,99 euros). L’écart de prix est justifié par le niveau de performance, la deuxième étant la console la plus puissante jamais conçue à ce jour. À l’inverse, la Xbox Series S permet à la firme de Redmond de proposer une nouvelle console très abordable, dotée d’un design plus passe-partout.

La Xbox Series S et la Xbox Series X s’appuient toutes les deux sur l’héritage laissé par la Xbox One, que ce soit en termes de services, d’accessoires ou de jeux. Au lancement, il y a donc matière à se perdre parmi une offre très riche. Ce guide a pour but de vous aider à faire les bons choix pour découvrir la next gen dans les meilleures conditions, que vous optiez pour la Xbox Series S ou la Xbox Series X.

Quelle console choisir ?

Pour sa quatrième génération, Microsoft a choisi de proposer à sa clientèle deux possibilités, selon les budgets et les exigences de chacun. Il est possible d’opter pour une console financièrement attractive, dépourvue de lecteur de disque — la Xbox Series S. Ou il est possible de se rabattre sur la Xbox Series X, beaucoup plus puissante et pensée pour être associée à un téléviseur 4K. En résumé, soit vous dépensez beaucoup pour avoir le meilleur, soit vous dépensez moins au prix de quelques concessions.

Xbox Series S

La petite next gen

Vendue sous la barre des 300 euros, la Xbox Series S appartient à la même génération que la Xbox Series X. C’est un point essentiel à garder en tête : cela veut dire que la Xbox Series S fera tourner tous les futurs jeux sans problème. Simplement, la console est limitée dans ses performances graphiques. Elle est pensée pour être à l’aise dans des définitions inférieures à la 4K (1080p et 1440p).

Si la Xbox Series S offre un accès à une foule d’applications de streaming (Netflix, MyCanal…), elle est incapable de lire des disques. L’expérience est 100 % numérique, sachant que l’espace de stockage est limité (un peu plus de 380 Go). C’est d’ailleurs le principal point noir de la console.

Xbox Series X

La puissance incarnée

La Xbox Series X, de son côté, est la console sans concession. Elle assure une puissance graphique qui dépasse les 12 téraflops et promet des graphismes en 4K native avec un taux de rafraichissement pouvant grimper à 60 images par seconde (c’est le cas dans Assassin’s Creed Valhalla). Par rapport à la Xbox Series S, elle s’appuie sur un design atypique, qui la rapproche d’une mini tour de PC. Elle s’adresse aux joueurs un peu plus fortunés, prêts à mettre quelques dizaines d’euros supplémentaires pour accompagner leur téléviseur UHD dernier cri. Son espace de stockage grimpe à un peu plus de 800 Go, ce qui reste toutefois insuffisant pour des jeux dont le poids va inévitablement grimper.

Les accessoires indispensables

Manette Xbox officielle

Un excellent pad

Une console n’est rien sans sa manette. Sur ce critère, on peut affirmer que la Xbox Series S et la Xbox Series X s’appuient sur l’un des meilleurs pads du marché. Il n’a que peu évolué par rapport à celui de la Xbox One mais qu’importe : l’ergonomie titille la perfection, la qualité de fabrication est au rendez-vous et sa polyvalence lui offre une compatibilité avec une multitude d’appareils.

À noter que la nouvelle manette Xbox hérite de quelques innovations nées sur la Elite Series 2 — facturée trois fois plus cher. On pense au grip sur les deux gâchettes ou encore à cette croix directionnelle creusée dans un cercle. À cela s’ajoute un design plus épuré, disponible en trois coloris (blanc, noir et bleu). Seul hic ? L’utilisation de piles pour l’alimentation.

Télécommande

Pour les soirées Netflix

La Xbox Series S et la Xbox Series X peuvent devenir un centre multimédia pour qui aimerait tout réunir au même endroit. Sur le store Xbox, on retrouve les applications de streaming les plus plébiscitées : de Netflix à Disney+, en passant par MyCanal et même Apple TV. Pour améliorer l’ergonomie au sein de l’interface, on conseillera l’acquisition d’une télécommande, plus pratique qu’une manette pour des commandes simples.

Casque audio

Pour en prendre plein les oreilles

Quitte à acquérir une console offrant de jolis graphismes, autant l’accompagner d’un bon casque audio pour en prendre, aussi, plein les oreilles. Aujourd’hui, l’offre est pléthorique et on trouve tous les prix. On a volontairement sélectionné un produit haut de gamme : le SteelSeries Arctis 9X, qui est sans fil. Il se connecte directement à la console et offre une autonomie de 20 heures. Pour son prix élevé, il propose bien évidemment un rendu audio 3D, pour une immersion encore plus grande. 

Stockage additionnel

Spoiler : c'est cher

Sur Xbox Series S comme sur Xbox Series X, le stockage constitue un sujet sensible. Quand on voit le poids total du prochain Call of Duty (plus de 130 Go), on craint que le SSD des deux consoles va vite être rempli. Pour envisager plus sereinement l’avenir, Microsoft commercialise une carte mémoire SSD d’1 To à près de 300 euros. Il s’agit de la meilleure solution de stockage, puisqu’elle permet de jouer à tous les jeux et de profiter de toutes les optimisations.

Si vous ne voulez pas dépenser autant d’argent, vous pouvez opter pour un simple disque dur à brancher en USB. Il ne permettra pas de lire les jeux Xbox Series, ni de profiter des améliorations apportées aux titres plus anciens (les temps de chargement ultra rapides, par exemple). Mais il vous offrira la possibilité de stocker des jeux que vous n’aurez alors qu’à transférer sur le SSD interne pour en profiter dans les meilleures conditions.

Le point sur le stockage additionnel :

Disque dur externe USB 3.1 Carte mémoire Seagate 
Peut stocker tous les jeux
Peut lire les jeux rétrocompatibles
Peut lire les jeux optimisés Xbox Series S/X
Reproduit les performances du SSD

Le service indispensable

Xbox Game Pass Ultimate

Le meilleur service gaming

Le Xbox Game Pass est assurément le meilleur argument de Microsoft pour les années à venir. Pour quelques euros par mois, il donne accès à une bibliothèque de jeux à télécharger. On trouve de plus en plus de nouveautés, dès le jour de leur sortie. Avec la Xbox Series S, il s’agit d’une offre imparable : on paie 300 euros une fois pour la console puis une dizaine d’euros tous les mois pour jouer à des dizaines et des dizaines de jeux.

On conseillera d’opter pour la formule Ultimate — la plus chère. Pour 12,99 euros, elle permet de profiter des jeux Xbox, des jeux PC, des jeux sur Android (cloud gaming), des jeux EA Play, d’un abonnement Gold (pour jouer en ligne) et de réductions sur le store. En bref, c’est un must.

Les jeux

Assassin’s Creed Valhalla

Gloire aux vikings

Contrairement à la PlayStation 5, la Xbox Series S et la Xbox Series X n’ont aucune exclusivité majeure à hisser au rang de porte-étendard. Il faut dès lors se tourner vers les éditeurs tiers pour en prendre plein les yeux. Quand on regarde le line-up de lancement, il est difficile de passer à côté d’Assassin’s Creed Valhalla, dernier épisode en date qui nous met dans la peau d’un viking. Sur Xbox Series X, le blockbuster d’Ubisoft offre un rendu rutilant, entre son framerate élevé et ses graphismes très détaillés.

Gears 5

Toujours plus beau

Gears 5 est loin d’être un jeu 100 % inédit. Il est sorti en septembre 2019 et s’apparente, encore aujourd’hui, à l’une des meilleures exclusivités Xbox. À l’occasion du lancement de la Xbox Series S et de la Xbox Series X, il reçoit des optimisations graphiques qui le rendent encore plus beau. Sur la plus puissante des consoles, le jeu est vraiment impressionnant. Et c’est sans doute le meilleur moment pour le (re)lancer : en fin d’année, il aura droit à une extension solo. Dernier point : il fait partie du Xbox Game Pass.

Ori and the Will of the Wisps

Mignon (et en 6K)

Comme Gears 5Ori and the Will of the Wisps n’est pas un jeu de la nouvelle génération, mais il en a l’allure grâce à une mise à jour optimisant ses performances. On parle d’un framerate pouvant grimper à 120 fps (alors qu’on rêve souvent des 60) et d’une définition… 6K (sur Xbox Series X). Déjà magnifique sur Xbox One, il l’est encore plus sur les nouvelles consoles. Bien sûr, on le trouve dans le Xbox Game Pass.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici. 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo