Facebook a pris la suite de Mixer, mais rien ne semble indiquer que les streamers suivront. Si certains ont bien sauté le pas, d'autres ont préféré partir sur Twitch.

Ça y est : l’aventure Mixer vient de prendre fin. Du moins, l’aventure avec Microsoft. Il reste maintenant à écrire celle qui se fera aux côtés de Facebook, puisque le réseau social s’est proposé pour prendre la relève. « Le service de Mixer se terminera le 22 juillet. Continuez à regarder de formidables streamers sur fb.gg », lit-on d’ailleurs sur un encart présent sur le site de streaming.

Mixer fb.gg
Une ère s’achève. Une autre s’ouvre.

Pour une plateforme comme Facebook, la prise de contrôle de Mixer est une opportunité de consolider ses positions dans le streaming de parties de jeux vidéo. Voilà plus de trois ans que le site communautaire cherche à donner de la visibilité à son service, avec le désir de venir faire de l’ombre aux deux ténors du genre : YouTube Gaming et, surtout, Twitch, qui appartient à Amazon.

Une bascule de Mixer à Facebook Gaming pas garantie

Mais encore faut-il que les streamers suivent, et surtout ceux qui sont les plus suivis par les internautes, puisqu’ils sont souvent une condition-clé du succès d’une plateforme. Or, c’est loin d’être le cas : après la décision de Microsoft de jeter l’éponge, il a été dit que Facebook aurait proposé des sommes folles à des vidéastes comme Ninja, Shroud ou Loaded — une pratique à laquelle s’est déjà livré Microsoft. D’autres ont sauté le pas, comme Gothalion. La bascule serait tout de même modeste, à en croire Engadget.

Facebook Gaming Mixer
Facebook s’efforce d’assurer une intégration réussie aux nouveaux venus.

Un témoignage anonyme recueilli par le média résume le sentiment qui prédomine chez un certain nombre de streamers : « Quand nous avons entendu parler de la fusion avec Facebook Gaming, et la manière dont nous avons découvert que nous étions un peu vendus, je pense que cela a vraiment entaché l’opinion de beaucoup de gens sur la plateforme de jeux Facebook, donc la majorité d’entre nous a opté pour ce que nous pensions être un avenir plus sûr avec Twitch.  »

Il reste maintenant à savoir si cette frilosité à l’égard de Facebook Gaming est temporaire ou est l’expression d’une méfiance plus durable. La plateforme ne ménage en tout cas pas ses efforts pour se montrer séduisante et accueillante : les 24, 25 et 26 juillet, elle organise une sorte de week-end d’intégration en ligne (« Mixer + Facebook Gaming Welcome Weekend ») pour accueillir les internautes de Mixer.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo