Sur les 10 livres les plus vendus sur Amazon.fr ce 16 avril 2019, 5 concernent la cathédrale Notre-Dame de Paris, qui a brûlé la nuit dernière.

L’œuvre Notre-Dame de Paris de Victor Hugo trustait la première place du classement des meilleures ventes de livres sur Amazon France, ce mardi 16 avril 2019 à 16h, a pu vérifier Numerama après un constat de l’AFP.

Au total, 5 des 10 meilleures ventes concernent la cathédrale française qui a été ravagée par un immense incendie dans la nuit de lundi à mardi. Dans ce top 10, on compte trois fois l’œuvre de Victor Hugo et deux livres sur l’histoire de ce bâtiment historique, un des plus grands symboles de la capitale française.

Capture du 16 avril 2019 à 16h // Source : Amazon.fr

Publié en 1831, Notre-Dame de Paris est un roman culte qui se situe notamment au cœur de la cathédrale et qui suit, entre autres, les tourments d’un sonneur de cloches du nom de Quasimodo. Le livre 3 est notamment consacré à l’histoire du bâtiment et ses restaurations hasardeuses. Cela a permis, à l’époque, de remettre en avant la bâtisse.

Instagram, Twitter et les autres

Il n’est pas rare que les comportements des internautes suivent les aléas de l’actualité — il est par exemple fréquent que les audiences de la page Wikipédia d’une célébrité ou d’un monument augmentent fortement lorsque ceux-ci sont beaucoup mentionnés par les médias. Comme le fait remarquer LCI, le livre Paris est une Fête d’Hemingway avait déjà connu le même destin au lendemain des attentats du 13 novembre 2015.

Pour ce qui est du livre Notre-Dame de Paris, Numerama a observé que de nombreux comptes Instagram influents avaient mis en avant l’œuvre de Victor Hugo, comme les Éditions Gallimard ou des influenceuses spécialisées dans la critique littéraire.

Capture d’écran Instagram 16 avril 2019

« Ce qui est fabuleux dans ce roman, c’est que l’héroïne éponyme, c’est la cathédrale. Elle est vivante. C’est une splendeur, mais elle a été méprisée, souillée de crachats », explique l’historienne Anne-Marie Thiesse dans une interview au Monde ce 16 avril 2019.

Certains ont également noté qu’Hugo y faisait part d’une scène qui pourrait ressembler à un incendie — mais il n’en est rien — : « Tous les yeux s’étaient levés vers le haut de l’église. Ce qu’ils voyaient était extraordinaire. Sur le sommet de la galerie la plus élevée, plus haut que la rosace centrale, il y avait une grande flamme qui montait entre les deux clochers avec des tourbillons d’étincelles, une grande flamme désordonnée et furieuse dont le vent emportait par moments un lambeau dans la fumée. » Il s’agit en fait d’une « diversion » effectuée par Quasimodo qui fait couler des «  jets de plomb » liquides qui provoquent des étincelles et des flammes.

À lire sur Numerama : Notre-Dame de Paris  : quelle pourrait être la cause d’un incendie si intense  ?

Partager sur les réseaux sociaux