Palworld a réuni plus de 7 millions de joueuses et de joueurs sur Xbox depuis son lancement le 19 janvier. Ce lancement record pour un titre du Game Pass en provenance d’un partenaire incite Microsoft à appuyer le développement du jeu.

Le 19 janvier, le monde a découvert Palworld. Depuis, c’est un succès surprise. Chaque jour, ou presque, le compte X (ex-Twitter) du jeu s’anime avec la publication de chiffres de plus en plus impressionnants. Dans un communiqué publié le 31 janvier, Microsoft a a confirmé la performance inouïe du « Pokémon avec des armes » en annonçant que 7 millions de joueuses et de joueurs ont découvert le jeu au sein de l’écosystème Xbox. Merci au Xbox Game Pass.

Ce qui fait dire à la firme de Redmond que Palworld est « le plus grand lancement du Game Pass pour un jeu partenaire » depuis les débuts du service. En termes de trafic, cela se ressent, avec « un pic de près de 3 millions d’utilisateurs et utilisatrices actifs quotidiens sur Xbox ». Sur Steam, le jeu a réuni jusqu’à 2,1 millions de fans — le deuxième plus gros total de la plateforme (derrière PUBG, qui a dépassé les 3 millions). En somme, Palworld est un vrai phénomène, à tel point que Microsoft veut désormais le soutenir dans son développement.

7 millions de joueurs sur Xbox pour Palworld // Source : Microsoft
7 millions de joueurs sur Xbox pour Palworld // Source : Microsoft

Microsoft va aider au développement de Palworld

Car si Palworld est bel et bien jouable, il n’est proposé qu’en accès anticipé. Ce statut signifie plusieurs choses, à commencer par le fait que l’expérience actuelle ne représente absolument pas la version définitive. Ces prochains mois, Palworld va donc recevoir une pléiade de mises à jour pour enrichir son contenu et, bien sûr, corriger ses bugs. À ce sujet, Pocketpair a déjà établi une feuille de route, avec les nouveautés à attendre.

Peut-on croire aux promesses d’un studio dont le précédent gros jeu est en accès anticipé depuis plusieurs années ? Les doutes sont permis. Mais l’appui de Microsoft laisse à penser que Palworld ne subira pas le même sort que Craftopia, en dépit de menaces juridiques qui planent au-dessus de lui, liées à des ressemblances appuyées avec la saga Pokémon.

Concrètement, Microsoft va fournir :

  • Des serveurs dédiés ;
  • Des ressources d’ingénierie pour aider à l’optimisation du GPU et de la mémoire ;
  • Des processus accélérés pour le déploiement des mises à jour ;
  • Des outils pour optimiser le jeu.

La multinationale n’entend pas passer à côté d’un tel phénomène, et on le comprend. « Le plus grand lancement du Game Pass » mérite d’être choyé pour continuer de grandir dans les meilleures conditions. On aurait pu penser que Palworld finirait par faire rapidement pschitt après un grand boum. Mais, désormais, les graines d’un jeu parti pour durer sont plantées.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !