Palworld reprend deux concepts de Pokémon : la capture et la collection de créatures. On retrouve même des Pals ultrarare, comme les Pokémon shiny.

Beaucoup de questions entourent Palworld, le « Pokémon avec des armes » qui affole tout le monde. La première est évidente : est-ce vraiment une copie de Pokémon ? Oui et non. Les développeurs s’inspirent ouvertement du design des créatures pour les Pals. Ils reprennent aussi certains concepts mis en avant dans la saga culte, notamment la capture et la collection de créatures mignonnes. Mais ces éléments de gameplay s’intègrent dans une formule plus globale, axée sur la survie.

Palworld se permet de reprendre une autre idée popularisée dans Pokémon : les créatures shiny (ou brillantes, ou chromatiques), apparues dans la deuxième génération sortie en 1999 au Japon (Or et Argent). Pour rappel, les joueurs et joueuses ont une chance sur 8 192 de faire face à une variante shiny quand on croise un Pokémon — un fait rare. Dans Palworld, il y a aussi des Pals peu communs, qui se distinguent sur plusieurs points.

Pal normal Pal « shiny »

Il y a des Pals « shiny » dans Palworld

Quand on se balade dans les environnements de Palworld, on croise plein de petites créatures. Les rencontres ne sont pas aléatoires et on peut choisir d’engager le combat ou de tracer sa route. Mais très vite, on peut tomber sur des Pals étranges, qui sont beaucoup plus gros que les autres. Ce n’est pas un effet d’optique : il existe effectivement des créatures ultra-rares dans Palworld, qu’on peut comparer à des Pokémon shiny dans la philosophie.

Ces rencontres peuvent d’ailleurs conduire à quelques surprises, comme en témoigne ce clip publié sur Twitter le 22 janvier. On y voit une joueuse ou un joueur s’attaquer au Pal à l’effigie d’une poule. Elle ou il s’attendait à un combat simple (les poules sont vraiment nulles), mais la riposte de la créature fut inattendue : une attaque qui prend la forme d’un rayon hyper dévastateur. Dans Palworld, les Pals « shiny » sont non seulement plus gros, mais ils possèdent aussi une compétence spéciale.

Numerama peut confirmer leur existence, après avoir capturé un Pal appelé Teafant (un bébé éléphant). Dans le Paldex (l’équivalent du Pokédex), son statut spécial est symbolisé par de petites étoiles affichées sur son portrait. Comme le montrent nos captures, il dispose de l’attaque « Souffle draconique », qui n’est normalement pas liée à son type (eau) et qui s’avère très puissante (la preuve avec la poule). On peut voir aussi qu’il est vraiment très, très gros à l’écran (l’image de une de cet article). Soyez vigilant si vous voulez en capturer un, car il peut vraiment vous envoyer au tapis en quelques secondes.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !