The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom n’est même pas encore sorti que, déjà, certains développeurs malavisés se dépêchent de le copier. La preuve avec Kung Fu Saga.

Il ne fait aucun doute qu’un titre comme The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom va inspirer d’autres jeux dans les années à venir, à l’instar de The Legend of Zelda: Breath of the Wild depuis 2017. Quand on repose sur un gameplay inventif, c’est tout à fait normal. Mais le futur titre de Nintendo n’est pas encore sorti que, déjà, on peut trouver des copies fauchées. Comme on peut le voir dans cette vidéo partagée sur Reddit le 5 mai, à propos d’un jeu vidéo baptisé Kung Fu Saga.

Quand on regarde la séquence de quelques secondes, il est difficile de ne pas sourire. On y voit un jeune héros au design rappelant celui de Link se balader sur des îles célestes. Parfois, il plane. Parfois, il utilise des pouvoirs similaires à ceux de The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom, comme la possibilité de remonter le temps ou de fusionner une arme avec un autre objet. Ce Kung Fu Saga ne cherche même pas à se cacher.

Copie Original

Une étrange copie du prochain Zelda

Développé par Watt Games et édité par TTHmobi, Kung Fu Saga est un jeu mobile déjà disponible sur iOS et Android. Il rencontre visiblement un joli succès à en croire les chiffres fournis par SensorTower : plus de 800 millions de téléchargements rien que le mois dernier — avec un engouement certain en Asie. En termes de gameplay, il se définit comme un RPG fantastique oriental. Quand on se rend sur le site officiel, on est d’emblée accueilli par une vidéo qui rappelle un autre jeu vidéo récent : Kena: Bridge of Spirits. A priori, Watt Games n’a vraiment pas peur de copier. D’ailleurs, Kung Fu Saga s’appelait Avatar Saga à l’origine, avec un artwork principal dont la ressemblance avec Avatar, le dernier maître de l’air était évidente.

« Je peux quasiment garantir que cette vidéo n’est pas réelle dans le sens jouable du terme, car les jeux mobiles adorent faire de la publicité mensongère. C’est juste un moyen de faire parler du jeu », indique l’utilisateur YouTube javannapoli2018. Il est difficile de lui donner tort. En se comparant à The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom, disponible à compter du 12 mai sur Nintendo Switch, Kung Fu Saga s’offre un peu de lumière. Et on imagine que certaines personnes n’hésiteront pas à le télécharger par simple curiosité. Quand on regarde de vraies images du jeu, elles ne ressemblent pas du tout à la vidéo partagée sur Reddit.

Copie Original

« De par la communication qui avait été faite, on nous annonçait un RPG en monde ouvert avec une liberté immense. Au final, la réalité est tout autre, puisqu’on se retrouve avec un énième RPG où tout se fait automatiquement », témoigne Scaldeon sur l’App Store, avec la note d’une étoile sur cinq. On peut au moins reconnaître à Kung Fu Saga sa propension à duper les gens.

À noter que Nintendo a déposé plusieurs brevets pour certains pouvoirs de The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom, comme le rappelait Games Reactor dans un article publié en décembre 2021. Bref, on n’imagine pas les mécaniques chères à l’entreprise japonaise atterrir dans un jeu mobile qui ne fait que copier tout ce qui passe à des fins promotionnelles.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !