La Model S Plaid de Tesla permet d’accéder à un compte Steam pour jouer à ses jeux. Si la fonctionnalité est encore en bêta, on a apprécié lancer Elden Ring sur le bel écran de la voiture 100 % électrique.

Depuis fin 2022, la Model S et le Model X de Tesla permettent d’accéder à Steam — une nouveauté de la mise à jour de Noël, correspondant à une vieille envie d’Elon Musk. Il s’agit d’une évolution logique : cela fait maintenant des années que les voitures de l’entreprise américaine permettent de jouer à des jeux vidéo (on a déjà pu jouer à Cuphead). Intégrer Steam est l’étape d’après, dans le sens où cela permet d’en proposer des centaines d’un coup depuis une simple application. Elle accompagne aussi le gain en puissance des deux véhicules 100 % électriques, dont les performances en gaming sont comparées à la PlayStation 5 de Sony (environ 10 téraflops de puissance).

Numerama a pu essayer la Model S Plaid pendant un week-end, et nous n’avons pas manqué l’occasion de lancer Steam, en renseignant simplement nos identifiants. On a joué à deux titres : Vampire Survivors (il est rapide à installer) et Elden Ring (un bon client pour tester la puissance). On a globalement été conquis par la fonctionnalité, même si elle porte bien son nom de bêta au regard des soucis techniques que nous avons rencontrés pendant nos différents tests.

L’application Steam dans une Tesla Model S Plaid // Source : Thomas Ancelle pour Numerama
L’application Steam dans une Tesla Model S Plaid // Source : Thomas Ancelle pour Numerama

La Tesla Model S Plaid est un Steam Deck sur quatre roues (ou à 140 000 €)

Quid du stockage ?

La Tesla Model S Plaid offre 136,5 Go de stockage (dont 78,2 en interne). Il faudra veiller à investir dans une solution externe pour installer beaucoup de jeux.

Les premiers pas dans la version Steam de la Model S Plaid sont plutôt encourageants. On retrouve les grosses icônes et la disposition de l’interface du Steam Deck, la console portable de Valve. Et pour cause : c’est exactement la même, aux onglets et aux vocabulaires près. Cela engendre des non-sens dans les paramètres, quand on nous propose, par exemple, de formater la carte SD (on ne peut pas insérer une carte SD dans la voiture) ou de gérer l’écran externe (on ne peut pas brancher un écran externe à la voiture). En somme, si les bases ergonomiques sont là, il faudra des mises à jour pour que cette version Steam soit 100 % pensée pour l’écosystème Tesla.

D’autant que cela soulève une question pour les jeux compatibles. Pour rappel, le Steam Deck n’est pas capable de faire fonctionner 100 % du catalogue. Valve a mis en place un système pour renseigner les joueuses et les joueurs du statut de chaque jeu — avec des macarons. On les retrouve aussi dans la Tesla, pourtant bien plus puissante que la console portable de Valve et pas du tout concernée par certaines limites (exemple : l’écran est bien plus grand). Bref, si un jeu est défini comme injouable sur la version Steam de la voiture, essayez-le quand même (sait-on jamais).

L’interface Steam de la Model S Plaid est la même que celle du Steam Deck // Source : Thomas Ancelle pour Numerama
L’interface Steam de la Model S Plaid est la même que celle du Steam Deck // Source : Thomas Ancelle pour Numerama

Le manque d’optimisation se ressent aussi dans les performances au sein de l’application. Écran noir, ralentissements dans la navigation (alors que tout est fluide par ailleurs), bug qui fait redémarrer la voiture, manette qui ne répond pas… Cette première version de Steam doit composer avec des désagréments techniques, qui impliquent d’être indulgent au regard de la promesse. En revanche, on le sera un peu moins avec le choix de Tesla de miser sur la manette DualSense pour l’accessoire à recommander. Il fait se superposer plusieurs schémas de contrôle : les touches de Sony dans l’interface, mais ceux Xbox dans les jeux. Dans une quête d’universalité et de clarté, il fallait plutôt opter pour le pad de Microsoft.

L’interface Steam de la Tesla Model S Plaid // Source : Thomas Ancelle pour Numerama
L’interface Steam de la Tesla Model S Plaid // Source : Thomas Ancelle pour Numerama

Elden Ring est vraiment très beau dans la Tesla

Quand on oublie que Steam n’est encore qu’au stade de la bêta, avec tous les désagréments que cela entraîne, force est de reconnaître que les conditions de jeu sont excellentes. Les éloges se basent sur deux atouts de la Model S Plaid.

  • Le premier concerne le magnifique écran. Jouer sur une dalle cinématographique de 17 pouces (2 200 x 1 300 pixels) offre un confort indéniable, avec de jolies couleurs au programme et une luminosité suffisante (c’est important, puisqu’on joue à l’extérieur). Couplé au système de son meilleur que dans nombre de salons (22 haut-parleurs pour 960 watts de puissance), il assure le spectacle et donne envie de prolonger son arrêt à un Superchargeur (le temps passe vite, quand on joue).
  • L’autre argument de la Model S Plaid tient dans la puissance annoncée. Les 10 téraflops embarqués permettent à la voiture de faire tourner Elden Ring avec un rendu graphique et une fluidité à la hauteur du chef-d’œuvre de FromSoftware. Il faudra néanmoins tempérer un peu les préréglages, qui ont tendance à être trop élevés par défaut. On conseillera de passer en « moyen » pour obtenir un framerate plus consistant (on a observé quelques chutes), sans réel sacrifice sur la fidélité graphique. Preuve, en tout cas, que les prestations sont là : on a pu battre le tout premier boss du RPG exigeant, avec un personnage quasiment au niveau de base. Si Elden Ring tournait mal sur la Tesla, on n’y serait pas parvenu — malgré notre immense talent.
On joue à Elden Ring dans une Tesla Model S Plaid // Source : Thomas Ancelle pour Numerama
On joue à Elden Ring dans une Tesla Model S Plaid (et on meurt) // Source : Thomas Ancelle pour Numerama

Vampire Survivors, lui, tourne impeccablement bien. Le contraire aurait été étonnant, puisqu’on parle d’un jeu beaucoup moins gourmand. Même quand on se transforme en super-héros déversant des pouvoirs dévastateurs sur des centaines d’ennemis, les performances se maintiennent à un niveau élevé. Sur le papier, on peut donc jouer à tout dans une Tesla Model S Plaid, sachant qu’on peut acheter des jeux depuis la boutique intégrée. Dernière bonne nouvelle : en utilisant le même compte que sur son PC, on retrouvera ses sauvegardes dans le cloud.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.