Blizzard est aussi confronté à des fuites sur son prochain jeu vidéo, Diablo 4. Des cinématiques incomplètes sont concernées, ainsi que des scènes de jeu.

Le temps est aux fuites dans le monde des jeux vidéo. Après Overwatch et GTA 6 ces jours-ci, c’est maintenant au tour de Diablo 4 de subir également une diffusion non autorisée. Deux vidéos sont apparues sur le net au cours du week-end du 17 et 18 septembre 2022. Elles montrent des cinématiques incomplètes et une séquence assez longue de jeu sur une version de travail.

De toute évidence, les circonstances dans lesquelles la fuite sur Diablo 4 a eu lieu sont nettement moins graves que pour GTA 6. La fuite ayant touché le futur hit de Rockstar Games a été manifestement rendue possible après une intrusion dans les systèmes internes du studio. Cet accès a permis au hacker de GTA 6, qui a tenté de négocier avec Rockstar, de sortir des vidéos sur le futur jeu (peu intéressantes, finalement).

Une fuite venant d’une session de streaming en privé ?

Les vidéos extraites de Diablo 4 paraissent tirées d’une session privée du jeu sur un serveur réservé à un petit nombre de personnes. Blizzard, le studio en charge du développement, est coutumier du fait, avec des accès réservés « aux amis et à la famille » pour tester l’alpha du jeu. Puis, plus tard, des invitations plus larges sont envoyées lors de la bêta fermée puis la bêta publique.

Diablo 4 gameplay
Les vidéos ont ensuite été envoyées sur des services de téléchargement de fichiers. // Source : Capture d’écran

Les deux vidéos montrent respectivement 5 minutes et 38 minutes de jeu. Elles sont toutes les deux marquées par un tatouage numérique où le même code apparaît, ce qui indique qu’il n’y a qu’une seule session de jeu en cause. Ce watermark donne la possibilité à Blizzard de remonter jusqu’au compte indélicat et, éventuellement, lui fermer l’accès et prendre des sanctions contre lui.

En règle générale, les personnes invitées à des tests internes et fermés doivent se soumettre à des règles strictes concernant les visuels du jeu. Elles sont alertées en amont et doivent accepter et signer des accords spécifiques. C’est très courant pour préparer la sortie d’un jeu vidéo, comme Diablo 4, dont le lancement est attendu pour 2023.

Cette fuite résulte peut-être d’une erreur indirecte : une personne a pu vouloir diffuser sa partie à un cercle restreint de proches, pour leur en mettre plein la vue, et c’est peut-être l’un d’eux qui a tout mis en ligne. Des internautes suggèrent que c’est via une session de streaming sur Discord que le flux a été récupéré et enregistré, avant d’être mis en ligne plus tard sur le net.

Blizzard a annoncé Diablo 4 en 2019. Depuis, le studio partage régulièrement des vidéos, des images et des articles sur son jeu, notamment sur la jouabilité. Par conséquent, les scènes que l’on voit dans les deux vidéos ne contiennent pas de révélations spectaculaires. Comme il n’y a pas eu d’intrusion non plus, aucun fichier sensible ne s’est retrouvé dans la nature.

Des cinématiques incomplètes de Diablo 4 dans la nature

Plus embêtante, en revanche, est la fuite qui a eu lieu quelques jours avant et qui cette fois montre des éléments inédits — mais incomplets. Il s’agit cette fois de scènes qui proviennent de futures cinématiques pour Diablo 4. Plusieurs vidéos tournent sur des forums. Elles ont été partagées sur l’hébergeur RuTube, mais ont été retirées depuis.

Diablo 4 cinematics
Les vidéos circulaient notamment sur le forum NeoGAF, mais les liens pointant vers RuTube ne marchent plus. // Source : Capture d’écran

Contrairement aux deux vidéos de gameplay, les vidéos sur les cinématiques sont bien plus sensibles : elles montrent des éléments de l’intrigue que Blizzard souhaite garder secrets jusqu’à la sortie du jeu. Les visionner maintenant est en outre assez peu convivial, dans la mesure où ce sont des fichiers de travail, qui n’atteignent pas le degré de qualité que l’on peut attendre d’une cinématique.

Comme nous le disions au moment de la fuite de GTA 6, ça n’avance pas à grand-chose de regarder des vidéos incomplètes. Vous ne verrez somme toute qu’un jeu en développement, dont le rendu final sera probablement assez différent de ce que vous venez de voir. C’est pareil pour les cinématiques de Diablo 4 : ce sont des vidéos parfois anciennes et toujours en développement.