C'est l'un des logiciels de discussion audio les plus connus et les plus appréciés, en particulier parmi les joueurs et les joueuses. Mais connaissez-vous l'origine du nom de Discord ?

C’est devenu la référence des joueurs et des joueuses qui veulent discuter à voix haute pendant une partie : dans le petit monde des services de voix sur IP (VoIP), Discord est devenu un logiciel incontournable, se permettant même de remplacer des poids lourds comme Skype, Mumble ou même TeamSpeak. Il faut dire que l’utilisation de Discord est très conviviale, avec une interface élégante et facile à prendre en main, ainsi qu’une qualité de service particulièrement élevée.

Ainsi, il ne faut pas plus de quelques clics pour créer son propre salon de discussion (à l’oral ou à l’écrit), ouvrir des sous-rubriques thématiques, définir des canaux publics ou privés. L’accès à l’un de ces espaces est aussi très facile, puisqu’il suffit de partager un lien d’invitation avec les contacts de son choix. Un serveur peut tout à fait être ouvert pour deux individus à peine ou bien accueillir des centaines d’internautes, selon l’ambition que vous voulez lui donner.

Discord
Discord permet aux joueurs de se parler de vive voix, avec un minimum de configuration. // Source : Discord

Bien sûr, il ne s’agit-là que des fonctionnalités de base. En creusant un peu, Discord met à disposition des internautes des réglages bien plus avancés, notamment pour ce qui est de la personnalisation des profils et des salons de discussion. On peut par exemple indiquer à quel jeu l’on joue ou quelle musique est diffusée. Il est même possible, pour des studios, de vendre leur catalogue sur Discord et de bénéficier d’un partage des gains très avantageux, plus en tout cas qu’un Steam.

Aujourd’hui, le succès de la plateforme dépasse certainement toutes les espérances de son fondateur, Jason Citron. En mai 2019, le service revendiquait 250 millions d’utilisateurs inscrits. Pas mal pour un projet né à peine quatre ans plus tôt. Mais si la notoriété de Discord n’est plus à faire, à tel point d’ailleurs que l’application sert aussi à réunir des personnes pour discuter d’autre chose que des jeux vidéo, l’origine du nom demeure en revanche mal connue.

Un nom choisi par pragmatisme

Il faut remonter à 2015 et à une séance de questions / réponses avec le public pour découvrir les raisons qui ont poussé Jason Citron à opter pour Discord. Hélas pour celles et ceux qui espéraient une symbolique un peu particulière ou une anecdotique amusante, c’est le pragmatisme qui a parlé lorsqu’il a fallu arrêter un choix. Dans le verbatim de cet échange, accessible sur Medium, le fondateur explique que le nom était plaisant à l’oreille, mais aussi et surtout, disponible et simple.

Le logo Discord. // Source : Discord

« Nous avons choisi ce nom parce qu’en fin de compte, il sonne bien et a un rapport avec la conversation. Nous avions un tas de noms que nous avons fait circuler, mais choisir un nom pour un produit est un processus compliqué. Vous voulez un nom facile à dire, à épeler, à retenir, en rapport avec la fonction du produit, disponible pour un dépôt de marque, et doté d’un site web que vous pouvez obtenir. Il y a beaucoup de choses à prendre en compte et nous avons eu plusieurs candidats différents », raconte Jason Citron.

« Discord répondait à tous les critères que nous avions et nous sommes tombés amoureux du nom », ajoute-t-il. Un autre membre de l’équipe ajoute que le nom du logiciel fait aussi écho à la mésentente qui peut surgir à cause d’un défaut de communication : « La discorde dans la communauté des joueurs est le problème que nous essayons de résoudre avec ce produit ». En se parlant de vive voix, on transmet bien plus et bien plus vite qu’à l’écrit. Et en multijoueur, le temps est une donnée décisive.

Partager sur les réseaux sociaux