La violence raciste envers les personnages noirs de la série Les Anneaux de Pouvoir de Prime Video est en train de se déchaîner, tout comme le harcèlement des acteurs et actrices. En réaction, le casting a publié un communiqué. Il est temps que le fandom du Seigneur des Anneaux se lève contre ce déferlement de haine.

La série de Prime Video dédiée à l’univers du Seigneur des Anneaux, Les Anneaux de Pouvoir, fait partie des événements pop culturels de cette rentrée. D’autant plus qu’elle fait face à House of the Dragon, de quoi déclencher les avis opposés et les préférences. Mais dans cette tempête d’opinions, qui ont toute leur place dans la pop culture, se glisse aussi autre chose, qui, en revanche, n’a pas sa place : un racisme décomplexé.

Celui-ci a émergé assez tôt envers Les Anneaux de Pouvoir, dès la première bande-annonce. Des personnes noires étaient alors annoncées au casting, pour interpréter notamment des Elfes ou des Nains. Sous prétexte que la série ne serait alors pas canon avec l’œuvre de Tolkien pour cette raison, des internautes n’ont cessé de déchaîner des commentaires racistes envers ces personnages — et celles et ceux qui les interprètent.

miriel_anneauxdepouvoir
Cynthia Addai-Robinson est Miriel. // Source : Prime Video

Il suffit d’ouvrir chaque post Facebook, chaque tweet d’un grand média sur le sujet pour y découvrir ces insultes, lesquelles sont aussi envoyées directement aux acteurs et actrices. Cette « tempête » nauséabonde redouble d’intensité depuis la diffusion des deux premiers épisodes, vendredi 2 septembre, tant et si bien que Prime Video a dû bloquer les reviews temporairement. La violence va si loin, et elle est si constante, que le casting de la série a publié, ce 8 septembre, un communiqué commun.

« Tolkien a créé un monde qui, par définition, est multiculturel »

Voici le contenu complet du communiqué, en français :

« Nous, les acteurs et actrices des Anneaux de Pouvoir, sommes unis dans une solidarité absolue contre le racisme incessant, les menaces, le harcèlement et les abus dont sont victimes certains de nos collègues racisés au quotidien. Nous refusons de l’ignorer ou de le tolérer. JRR Tolkien a créé un monde qui, par définition, est multiculturel. Un monde dans lequel des peuples libres de différentes races et cultures s’unissent, dans la fraternité, pour vaincre les forces du mal. Les Anneaux de Pouvoir en sont le reflet. Notre monde n’a jamais été entièrement blanc, la fantasy n’a jamais été entièrement blanche. La Terre du Milieu n’est pas toute blanche. Les BIPOC [acronyme anglophone pour « Noirs, Autochtones et personnes racisées »] ont leur place dans la Terre du Milieu et sont là pour y rester.

Enfin, tout notre amour et notre fraternité vont aux fans qui nous soutiennent, en particulier les fans racisés qui sont eux-mêmes attaqués simplement pour exister dans ce fandom. Nous vous voyons, vous, votre courage et votre créativité sans fin. Vos cosplays, vos fancams, vos fanarts et vos idées rendent cette communauté plus riche et nous rappellent notre but. Vous avez de la valeur, vous êtes aimés et vous avez votre place. Vous êtes une partie intégrante de la famille LOTR — merci de nous soutenir. »

Le communiqué s’achève sur Namárië, qui, dans l’univers de Tolkien, est une expression pour dire au revoir, signifiant « portez-vous bien ».

disa_anneauxdepouvoir
Sophia Nomvete interprète Disa. // Source : Prime Video

Vous ne pouvez pas justifier votre racisme derrière le canon

Débattre de la série en tant qu’œuvre pop culturelle n’est pas un problème et heureusement — vous pouvez adorer ou non, préférer House of the Dragon ou non, trouver cela fidèle ou non avec l’esprit des écrits de Tolkien et des films de Jackson. En revanche, une prétendue fidélité au « canon » de l’œuvre ne saurait justifier le racisme — d’autant que c’est factuellement faux concernant le Seigneur des Anneaux et la fantasy. Prétendre que des personnages noirs n’ont pas leur place dans cet univers ne trouve aucune justification autre que le racisme.

Les personnes noires ne sont pas présentes au casting pour des raisons purement commerciales. Elles ne sont pas présentes non plus pour un prétendu « wokisme » politique oppressant. Elles sont présentes puisqu’elles y ont leur place. Tout comme les femmes d’ailleurs — car, qui l’eut cru, Les Anneaux de Pouvoir fait face aussi au sexisme. En 2022, ce que certains décrivent comme la diversité, et qui n’est finalement qu’une représentation légitime du monde (imaginaire ou réel), devrait être considéré comme normal.