Sony commercialisera prochainement une nouvelle manette pour sa PS5. Baptisée DualSense Edge, elle proposera des fonctionnalités poussées aux joueurs les plus exigeants. Y compris une technologie pour lutter contre le drift.

Sony n’a pas fait le voyage jusqu’à Cologne pour présenter des nouveautés à l’occasion de la gamescom, qui se tient du 24 au 28 août 2022. Toutefois, la firme nippone a quand même passé une petite tête lors de la cérémonie d’ouverture, pendant laquelle a été annoncée la manette DualSense Edge pour la PS5. Plus évoluée que la DualSense classique, elle se destine à un public plus exigeant.

Pour proposer une manette plus pointue, Sony a repris à son compte plusieurs fonctionnalités déjà vues ailleurs, notamment sur la manette Elite de Microsoft. Ainsi, la DualSense Edge proposera divers moyens de personnaliser la manette, que ce soit sur la partie hardware (course des gâchettes, forme des sticks) ou par le biais logiciel (on pourra créer plusieurs profils). Pour se démarquer, elle proposera quand même un argument inédit : l’opportunité de changer intégralement le module des sticks.

Sticks de la manette DualSense Edge
Sticks de la manette DualSense Edge. // Source : Sony

La DualSense de luxe sera-t-elle plus durable ?

« Jouer plus longtemps grâce à la possibilité de changer individuellement chaque module des sticks » : c’est la promesse de Sony, dans un communiqué publié sur son blog le 23 août. Cette spécificité peut paraître inutile. Elle revêt en réalité un intérêt pour la durabilité d’un accessoire qui devrait coûter très cher. Les joueuses et les joueurs ne sont pas sans savoir que les manettes sont touchées par le phénomène du drift, surtout constaté sur les Joy-Con de la Switch. Ce problème, qui touche à la fiabilité, peut déclencher des actions non voulues quand on joue. Dans certains cas, on ne peut plus jouer du tout.

En permettant aux futurs propriétaires d’une DualSense Edge de remplacer entièrement le module des sticks, Sony s’attaque au souci à la base. Votre stick ne fonctionne plus correctement ? Il n’y aura pas besoin de passer par la case réparation, voire de racheter une manette. Attention, les modules seront vendus séparément, à un tarif pour le moment inconnu. On espère donc que Sony ne se montrera pas trop gourmand, alors que la firme vient d’augmenter le prix de la PS5. On espère aussi que le remplacement d’un module s’appuiera sur des manipulations simples.

Au-delà du drift, cette fonctionnalité inédite est pensée pour lutter contre l’usure — normale — des sticks, les composants les plus exposés d’une manette (Nintendo a carrément fait un parallèle avec les pneus d’une voiture à cause des frictions constantes). Avec ces modules de remplacement, Sony souhaite que les propriétaires d’une PS5 investissent dans une DualSense Edge pour très longtemps. Une manière de préparer à un tarif exorbitant ?